Diabète de type 1 : mieux reconnaître les symptômes chez l'enfant Connaître les symptômes du diabète de type 1 chez l'enfant

Le diagnostic du diabète de type 1 se fait sur la présence de glucose en quantité trop importante dans le sang ou dans les urines, soit par une glycémie sur une goutte de sang au bout du doigt, soit par une bandelette urinaire, et ce quel que soit le moment de la journée. Mais le problème, c'est que l'hyperglycémie, caractéristique du diabète, évolue très rapidement chez l'enfant et peut conduire, en l'absence d'une prise en charge à l'hôpital, à des complications graves. Ainsi, dans 40 % des cas, le diabète est diagnostiqué suite à une acidocétose. L'apparition de cette complication sérieuse du diabète, qui se manifeste notamment par une forte haleine, des nausées et des douleurs abdominales, survient parfois en quelques heures et peut évoluer vers un coma. Chaque année, on dénombre 2 à 6 décès des suites d'une acidocétose.

Avant ce diagnostic, des signes très caractéristiques doivent alerter les familles et les conduire à consulter très rapidement.

"Il faut retenir que si un enfant boit et urine en grande quantité ou bien qu'il refait pipi au lit brutalement, il faut agir vite car ce sont deux signes du diabète de type 1", insiste Carine Choleau. La polydipsie (grande soif) et la polyurie (urines abondantes et fréquentes) sont constatées dans 97 % des cas par les familles. Quant à l'énurésie, elle est notée dans 35 % des cas. Il est primordial d'être attentif à ces signes révélateurs du diabète.

Actuellement, ces signes sont très mal connus par le grand public et les parents ne font pas toujours l'association avec un éventuel diabète. Souvent on les associe, à tort, à d'autres événements de la vie courante ou à d'autres pathologies. "Les médecins généralistes ne sont eux-mêmes pas assez informés", déplore Carine Choleau. "Ils font encore souvent l'amalgame avec le diabète de type 2 et pensent, à tort, qu'ils ont le temps de faire le diagnostic. En fait, ça va très vite : quelques heures suffisent pour qu'un diabète évolue vers une acidocétose. Le diabète de type 1 est une urgence".

Sommaire