Maladies de la thyroïde : symptômes et traitements Les autres maladies de la thyroïde

après l'accouchement, certaines femmes développent une hypothyroïdie pendant
Après l'accouchement, certaines femmes développent une hypothyroïdie pendant quelques mois. © xjrshimada - Fotolia

 La thyroïdite subaigüe est parfois appelée le rhume de la thyroïde. Il s'agit d'une inflammation de la glande, pour des raisons que l'on ignore souvent. "On dit que c'est viral, comme souvent lorsqu'on ne sait pas d'où ça vient", sourit le Dr Sallée. Elle survient parfois après un rhume ou une pharyngite. Le traitement est simple : cortisone ou anti-inflammatoires. Les thyroïdites disparaissent généralement en quelques jours à quelques semaines. Aucune séquelle n'est à déplorer.

 La thyroïdite des femmes enceintes. "C'est une maladie sœur de la malade de Basedow (hyperthyroïdie, NDLR), explique le Pr Delemer. Après l'accouchement, la maman peut enregistrer une petite bouffée d'hyperthyroïdie, qui est ensuite suivie par une hypothyroïdie qui peut durer une année. Elle participe d'ailleurs au fameux baby-blues." Il faut traiter, avec des hormones de substitution, pendant six mois par exemple. Ensuite, tout rentre dans l'ordre.

 D'autres dérèglements de la thyroïde peuvent survenir après la prise de certains médicaments. Ainsi, Cordarone ®, utilisé pour traiter les troubles du rythme cardiaque, est connu pour dérégler la thyroïde. Ce qui pose problème, puisqu'elle-même agit sur le cœur. C'est parfois difficile à traiter. De même, l'Interferon, qui sert entre autres à soigner les patients atteints d'hépatite C, peut provoquer des troubles de la thyroïde, que l'on traitera alors avec les médicaments appropriés.

Sommaire