Wiithérapie : des bienfaits à tout âge Efficace aussi chez les adultes

des exercices de ventilation respiratoire peuvent être réalisés en utilisant la
Des exercices de ventilation respiratoire peuvent être réalisés en utilisant la Wii. © Lisa F. Young - Fotolia

 La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie respiratoire qui atteint les poumons, elle touche 5 % à 10 % des adultes de plus de 45 ans, est la 6è cause de décès en France. Elle se manifeste par un blocage persistant de l'écoulement des gaz expirés au niveau des poumons et les symptômes sont principalement l'essoufflement rapide, des expectorations anormales (mélange de salive et de mucus dans les voies aériennes) et une toux chronique. On parle souvent de toux du fumeur. Cette pathologie touche principalement les adultes, à partir de 45 ans, souvent des fumeurs. Le but du traitement est de dégager les bronches et donc se base sur des exercices respiratoires.

Mais l'essoufflement rapide amène à réduire l'activité physique des patients et impose donc d'effectuer aussi des exercices simples pour garder une certaine endurance. C'est là que le recours à la Wii intervient. "La population BPCO est plus âgée mais l'aspect ludique et convivial de la Wii est apprécié. On organise parfois des "championnats", avec l'exercice du tennis, de la boxe et du bowling", raconte Eric Beauvois.

"Il y a un réel effet antidépresseur"

Peu importe le niveau de jeu

 Et même lorsque l'organisme ou la mobilité sont faibles, la facilité d'utilisation de la console permet d'obtenir des effets : "Les résultats sont là, même quand la compétence à l'effort est incompatible avec les minima des autres supports (les vélos ou cyclo ergomètre ou le tapis roulant). Il y a aussi une émulation visible entre les participants."

Pour Eric Beauvois l'utilisation de la Wii dans la pratique médicale n'est pas anecdotique et pourra être adaptée au fil des années aux patients par des jeux spécialement développés à cet usage médical : "L'aspect ludique est primordial. Cela permet aussi de rompre l'isolement des patients, il y a un réel effet antidépresseur."

Sommaire