Vincent Lambert : des lésions irréversibles selon les experts médicaux

Selon un pré-rapport demandé par le Conseil d'Etat, l'état de conscience de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif, s'est dégradé.

Vincent Lambert : des lésions irréversibles selon les experts médicaux
© Anna Tihhomirova - Fotolia

L'état de conscience de Vincent Lambert s'est "dégradé" et ses lésions cérébrales sont "irréversibles", selon un pré-rapport médical demandé par le Conseil d'Etat qui doit se prononcer "avant l'été" sur sa fin de vie, a-t-on appris lundi de source proche du dossier. Les médecins chargés de ce rapport qualifient par ailleurs de "mauvais" le pronostic clinique de Vincent Lambert, cloué sur son lit d'hôpital et en état végétatif chronique depuis cinq ans. Contrairement aux constatations effectuées lors la dernière expertise médicale en 2011, "les fluctuations de l'état de conscience" de Vincent Lambert "ne sont plus observées aujourd'hui", ce qui suggère pour les auteurs du rapport "une dégradation de son état de conscience".

En février dernier, le Conseil d'Etat avait demandé une expertise médicale afin de trancher sur le cas de Vincent Lambert, soigné depuis son accident de la route en 2008 au CHU de Reims. Les trois médecins désignés doivent donner leur avis sur le caractère irréversible des lésions dont souffre le tétraplégique et dire, avant l'été, si ses réactions peuvent être ou pas interprétées comme un rejet de soin. C'est l'épouse de Vincent Lambert et son neveu qui avait saisi la plus haute juridiction administrative française afin qu'elle annule le jugement du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne. Celui-ci avait en effet décidé, à la demande des parents de Vincent Lambert, de le maintenir en vie.