VIH : plus de dépistages positifs en Ile de France

"Les centres de dépistage anonymes et gratuits (CDAG) ont accueilli en 2006 environ 357 000 personnes et ont effectué 305 325 sérologies VIH. Parmi celles-ci, 3,9 ‰ ont été positives" selon le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) publié aujourd'hui.
L'Ile-de-France (particulièrement Paris) où vivent 25% des Français et les départements français d'Amérique (DFA) sont les régions où l'activité des CDAG est la plus importante et où sont retrouvés le plus de dépistages positifs : 60% des résultats positifs, hors population carcérale.
Les auteurs de cette étude indiquent d'ailleurs que les antennes en prison montrent "une activité hétérogène et ne permettent pas à elles seules de surveiller l'activité de dépistage en milieu carcéral".
Lire aussi notre dossier sur le sida