Un souci de santé : bientôt vous appellerez docteur Google

Google teste une nouvelle fonctionnalité qui permettrait aux internautes de parler à un médecin par le biais d'un chat vidéo sans quitter leur domicile.

Un souci de santé : bientôt vous appellerez docteur Google
© Gina Sanders - Fotolia.com

Imaginez : vous tapez "mal gorge + fièvre" dans Google. Aujourd'hui, le moteur de recherche, est déjà en mesure de faire remonter des conseils, des fiches encyclopédiques ou encore des forums issus de sites internet médicaux pour répondre à vos interrogations médicales. Et la preuve que de plus en plus d'internautes ont ce réflexe : 49 % d'entre eux ont déjà utilisé internet pour rechercher des informations médicales, selon un sondage TNS Sofres (avril 2013).

Alors pour aller plus loin, Dr Google se verrait bien proposer à ses internautes une consultation en ligne directement accessible depuis son navigateur. Google, qui a confirmé l'information découverte par un utilisateur de Reddit, testerait un service de chat entre médecins et internautes lorsque ces derniers effectueraient une recherche dans le moteur. Si on revient à notre exemple : en tapant "mal de gorge + fièvre", Google ouvrirait une fenêtre de chat vidéo avec un médecin. Il s'agit pour le moment d'expérimentations, limitées aux Etats-Unis. "Lorsque vous recherchez des informations de base sur la santé - que ce soit sur les insomnies ou les intoxications alimentaires - notre objectif est de vous fournir les informations les plus utiles dont nous disposons", a expliqué un porte-parole de la firme à Re/code. Avant de poursuivre: "Nous essayons de voir si cette nouvelle fonctionnalité sera utile aux internautes". 

Sauf que dans la vraie vie, s'il est indéniable que de plus en plus d'internautes cherchent des informations médicales sur Internet, ce n'est pas nécessairement pour remplacer la consultation médicale. Selon la même étude, 58 % des Français pensent même que le web enrichit le rapport médecin-patient. L'idée étant par exemple de se renseigner sur ses symptômes ou les différents traitements possibles, avant de consulter. Et il va de soi qu'une consultation virtuelle avec un praticien a ses limites. Sans examen physique, le diagnostic est plus que restreint...