Trisomie 21 : une campagne pour sensibiliser à la différence

Ce 21 mars débute pour la deuxième année consécutive une campagne de sensibilisation à la trisomie 21. Objectif : sensibiliser et informer le grand public sur cette pathologie.

Trisomie 21 : une campagne pour sensibiliser à la différence
© Collectif parent

"La différence est une chance". La seconde campagne de sensibilisation à la trisomie 21 présente des histoires simples autour de ce même slogan. Sarah, 5 ans, un sourire lumineux, a "une gentille maîtresse, plein de copines, un tutu rose et 3 chromosomes 21". Foucault, 7 ans, a "un piano et grand livre plein d'histoires et trois chromosomes 21". Déclinée en 4 portraits, cette campagne souhaite apporter un autre regard sur les personnes en situation de handicap. L'objectif étant d'informer le plus grand nombre de cette pathologie et de modifier les a priori du grand public sur les personnes trisomiques. Le collectif de parents à l'origine de cette journée se rend disponible aux côtés des médecins, pédopsychiatres, professeurs des écoles, pour répondre à toutes les interrogations autour de la trisomie 21.
Trois médias ont souhaité s'associer à cette journée en invitant des enfants trisomiques au sein de leurs rédactions. Ainsi, Laura Hayoun, jeune femme trisomique, a co-présenté les titres de l'actualité de la matinale de BFMTV à 8h00 aux côtés de Pascale de La Tour du Pin, avant de s'entretenir avec Yves Calvi sur RTL à 8h30. De son côté, Marin Gerrier, jeune garçon trisomique de 12 ans, est le rédacteur en chef de "Mon Quotidien" pour le numéro du 21 mars. Enfin, Canal + a également souhaité participer à cette journée en dédiant le Grand Journal du 21 mars 2013 à la trisomie 21.
La trisomie 21 est une anomalie chromosomique provoquée par la présence d'un chromosome surnuméraire sur la 21ème paire. Elle se manifeste par un retard cognitif, associé à des modifications morphologiques. La trisomie 21 concerne une conception sur 700 et une naissance sur 2000, soit 65 000 personnes en France. La probabilité augmente avec l'âge de la mère (1 pour 2 000 naissances vers 20 ans, 1 pour 400 vers 38 ans, 1 pour 100 vers 40 ans).

Plus d'infos : ladifferenceestunechance.com