Tétanos : une maladie encore mortelle

Le dernier bulletin épidémiologique de l'Institut de Veille Sanitaire recense 36 cas de tétanos entre 2008 et 2011. Provoqué généralement par du matériel souillé, le tétanos est une toxi-infection souvent mortelle. Seule la vaccination protège de cette toxine.

Tétanos : une maladie encore mortelle
© Kzenon - Fotolia

Entre 2008 et 2011, 36 cas de tétanos ont été déclarés en France selon le dernier bulletin épidémiologique de l'Institut de Veille Sanitaire (InVS). Les personnes âgées et les femmes font partie des cas les plus fréquents. Trois cas concernent toutefois des hommes de moins de 60 ans dont un jeune homme de 28 ans résidant à Mayotte. Dans la majorité des cas, des blessures généralement minimes ou des plaies chroniques ont été la porte d'entrée de la toxine. Celles-ci ont été provoquées le plus souvent par du matériel souillé ou par une chute.

Le tétanos est une toxi-infection aiguë grave, souvent mortelle, due à une neurotoxine extrêmement puissante. Disséminée dans la circulation générale, la toxine tétanique va entraîner des contractures et des spasmes. Contrairement aux autres maladies à prévention vaccinale, le tétanos n'est pas à transmission interhumaine. Une personne touchée par le tétanos ne développera ainsi aucune immunité vis-à-vis de l'infection. Seule une vaccination bien conduite confère une protection. La couverture vaccinale est très bonne chez les enfants mais elle commence à diminuer dès l'adolescence. Elle est aussi insuffisante à l'âge adulte, le rappel n'étant souvent pas effectué tous les 10 ans, comme cela est recommandé.

Source : InVS

A lire aussi