Le yoga du hoquet

Philippe a rarement le hoquet, à peine une fois par trimestre. Mais quand ça le prend, les spasmes sont vraiment forts et douloureux. Comme aucune des solutions traditionnelles ne fonctionnait, il a trouvé la sienne, pour le moins originale.

"Toutes les astuces des verres d'eau, des apnées etc. ne marchent pas vraiment, alors j'en ai cherché une autre. Allongé sur le ventre (ou appuyé sur un mur si je ne peux pas m'allonger), je fais peser tout mon buste sur mon diaphragme, je me détends, me concentre et je gonfle mes poumons de manière à me soulever rien qu'avec mon diaphragme et ce 3-4 fois. L'effort que fait ce muscle fait passer le hoquet, avec en bonus une petite séance de détente très efficace. C'est mon yoga du hoquet !"