Ils ont peur des blouses blanches Traumatisme ancien ou phobie inexplicable ?

Pour tenter de surmonter cette peur irraisonnée du stéthoscope et de la blouse blanche, vous avez bien essayé de comprendre d'où elle pouvait venir. Si certains ont en tête des souvenirs précis qui pourraient expliquer cette phobie, d'autres avouent sécher complètement.

 

Emilie : "Je ne sais pas trop, c'est complètement irrationnel. Peut-être que, comme je vais rarement chez le médecin et que je n'y vais que quand je n'ai plus le choix, du coup j'ai peur qu'il me trouve un truc super grave ? Pourtant j'ai conscience, quand j'y vais, que quoi qu'il en soit, il faut mieux savoir, et le plus tôt possible, pour être bien pris en charge.
A ma décharge, j'ai passé beaucoup de temps dans les hôpitaux pendant les premières années de ma vie. Peut-être que j'ai fait une overdose de médecine..."

Jennifer : "C'est très simple : j'ai vécu des traumatismes il y a 15 ans, suite à plusieurs hospitalisations et opérations de longue durée, étant enfant. Il n'y avait pas de structures comme il y a maintenant (clowns, TV, etc.). On me faisait des examens sans m'en expliquer le geste et le tout de façon assez brutale."
 

Nadine : "Je n'ai aucune explication... Si ce n'est que je provoque ces évanouissements à chaque fois..."

Dominique : "Pas d'explication pour moi, mais très mauvais souvenirs pour les proches."

 

Sommaire