Ces questions sales qu'on n'ose pas poser Le système digestif, comment ça marche ?

le système digestif.
Le système digestif. © L'Internaute Magazine

De la bouche à l'estomac

La nourriture, c'est le carburant du corps humain. Elle nous apporte les nutriments, les vitamines et autres éléments dont nous avons besoin pour fonctionner, nous mouvoir et réfléchir. Mais elle nécessite tout de même quelques transformations avant de pouvoir passer dans le sang pour venir alimenter tout notre corps. C'est le rôle de l'appareil digestif de la rendre consommable par notre organisme.

Tout commence dans la bouche, au moment de la mastication. Les dents transforment les aliments solides en bouillie, avec l'aide de la salive, qui les dégrade, c'est-à-dire qu'elle commence à séparer les différents éléments. Ensuite, on avale la bouchée que l'on vient de mastiquer : c'est la déglutition. Les aliments partent alors dans l'œsophage qui grâce à des contractions musculaires spécifiques, les dirige directement vers l'estomac. Le sphincter - un muscle qui peut se dilater et se contacter et qui, ici, sépare l'œsophage de l'estomac - s'ouvre alors pour laisser pénétrer les aliments.

Une fois dans l'estomac, la digestion commence grâce au suc gastrique qui transforme les aliments en très fine bouillie. Elle permet de découper les aliments en molécules qui seront ensuite absorbées par le corps.

Dans les intestins

Cette bouillie pénètre alors dans l'intestin grêle. Long d'environ 6,50 mètres sur seulement 2,5 cm de large, il est composé d'anneaux et tapissé de vilosités. C'est au travers de ces vilosités que les nutriments et autres ingrédients utiles au fonctionnement du corps vont pouvoir passer dans le sang. L'eau et tous les éléments inutiles se dirigent progressivement vers le côlon, ou gros intestin. Il est beaucoup plus court (environ 1,50 m) mais aussi plus large.

L'eau passe dans le sang via les parois, tandis que les bactéries vivant dans le gros intestin se nourrissent des déchets. Les muscles du gros intestin font avancer petit à petit les déchets qui ne sont pas digérés. Ainsi, les fibres végétales, par exemple, font tout le trajet et " ressortent " quasiment intactes. Tout ce qui est inutilisé s'entasse dans le rectum, à la fin du gros intestin, jusqu'à ce que ces résidus soient expulsés par l'anus.

Au total, la digestion dure environ 24 h. Les aliments passent entre 3 et 8 h dans l'estomac, puis 6 à 7 h dans l'intestin grêle, ensuite autant de temps dans le gros intestin et enfin 6 à 7 h dans le rectum.

Sommaire