Des prothèses de hanche non conformes posées sur 650 patients

Mises sur le marché sans disposer de certication CE, des prothèses de hanche de la société Ceraver font l'objet d'une enquête de l'Agence du médicament.

Des prothèses de hanche non conformes posées sur 650 patients
© Chlorophylle - Fotolia.com

Après les prothèses mammaires, les prothèses de hanche. C'est à la suite d'une inspection début d'avril, que l'Agence du médicament (ANSM) a constaté des irrégularités importantes liées à la mise sur le marché et à l'utilisation de certaines prothèses de hanche de la société Ceraver. Bien qu'elle n'ait pour le moment "aucun élément faisant suspecter un risque sanitaire", l'agence a enclenché une procédure de police sanitaire prévoyant la suspension de la mise sur le marché et de l'utilisation de ces dispositifs médicaux. La non-conformité CE des prothèses concernerait environ 650 patients et une soixantaine d'établissements hospitaliers. De son côté, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a demandé à l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) de prendre toutes les mesures nécessaires pour le retrait des lots de produits en cause et de garantir l'information des patients concernés. La ministre a veillé à ce qu'une enquête soit immédiatement ouverte afin d'identifier les causes de ces dysfonctionnements, les responsables en cas de fraude avérée et les mesures à prendre afin d'éviter tout risque sanitaire.

Sources : ANSM, Ministère de la Santé


EN VIDEO : la réaction de l'Agence du médicament et de Marisol Touraine sur les prothèses de hanche de la société Ceraver.