Publi-information

Comment ne pas se perdre dans la jungle des sites santé ?

De très nombreux sites internet proposent de l'information santé, y compris autour de maladies chroniques ou graves. Lorsqu'on est un patient ou un proche, comment s'assurer de la qualité de ce qui est disponible en ligne ? Les professionnels de santé et les autorités sanitaires proposent des repères simples pour identifier les sources fiables et ne pas se laisser abuser.

Comment ne pas se perdre dans la jungle des sites santé ?
© Docvadis

 

Information ou... publicité ?

 

Lorsqu'on consulte un site internet  consacré à la santé , le premier élément à vérifier est la nature de l'organisation qui s'exprime à travers ce site : association de patients, magazine santé, éditeur médical, médecin ou association de médecins, agence d'état, établissement de santé, mutuelle, entreprise commerciale, etc. La crédibilité de l'information disponible sera bien sûr différente selon l'origine du site.
Privilégiez les sites publiés par les autorités sanitaires (Haute autorité de santé, Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, Direction générale de la santé, Ministère de la santé et des affaires sociales, etc.) et ceux publiés par des médecins ou des associations de médecins. Les associations de patients sont également des sources de confiance.
Les entreprises commerciales, les mutuelles ou les magazines santé peuvent être des sources dignes de confiance, à condition de s'assurer que l'information a été validée par des experts reconnus et de garder à l'esprit que les objectifs de ces sources peuvent être d'ordre commercial ou publicitaire.

 

S'assurer de la validation par des experts du domaine


Un site d'information santé de confiance affiche clairement soit les auteurs des articles, soit la liste des experts chargés de relire ces articles avant publication. Un document relu par un expert du domaine est à la fois plus fiable et plus fidèle à la pratique médicale courante en France.
De plus, mieux vaut privilégier les sites qui précisent les documents qui ont permis la rédaction de chaque article : publications scientifiques, recommandations des autorités de santé, rapports officiels, comités scientifiques, etc.
Attention aux résultats d'études scientifiques préliminaires largement médiatisés. Pour être adoptée dans la pratique médicale, une découverte scientifique doit être reproduite par plusieurs équipes de recherche et confirmée par des essais de large envergure (sur plusieurs centaines de personnes).
Enfin, restez vigilant lorsqu'un site donne des informations qui ne sont pas cohérentes avec celles disponibles sur la majorité des autres sites. Multipliez les sources et comparez les informations de divers sites.

tf1
Docvadis © Docvadis

Attention aux informations trop anciennes !


Lorsque vous identifiez un document qui paraît intéressant, n'oubliez pas de vérifier la date de sa dernière mise à jour. Internet garde trace de sites mis en ligne il y a plus de dix ou quinze ans, assurez-vous que les informations données ont été relues et mises à jour récemment par un expert.

Préférez les sites qui respectent votre prise en charge et vos traitements


Évitez absolument les sites qui remettent systématiquement en question les traitements de référence de votre maladie. Détournez-vous des sites qui donnent des avis péremptoires et conseillent un traitement unique pour tous les patients.
Certains éléments doivent vous mettre en garde : les conseils de type « Arrêtez tous vos traitements et adoptez celui que nous recommandons. » ou « Efficace à 100 % sans aucun effet indésirable ». De plus, restez vigilant lorsqu'un site vous explique que la cause de votre maladie est radicalement différente de celle acceptée par la communauté médicale.
Un site d'information médicale fiable est toujours respectueux de votre prise en charge médicale et des différences de traitement entre patients selon leurs caractéristiques personnelles et leur histoire médicale.

Que penser des forums de patients ?


Certains patients trouvent que les informations partagées sur les forums dans lesquels les patients s'expriment sont source d'anxiété et de confusion. C'est un a priori : pour ceux qui les fréquentent au contraire, c'est parfois avec un sentiment de sécurité et de faire partie d'une vraie communauté pour pouvoir partager tout sur sa maladie et bénéficier de l'expérience des autres. En effet, ces forums peuvent être source d'informations pratiques et de soutien. Pour en faire bon usage, il convient de garder à l'esprit que chaque parcours médical est unique et que les opinions exprimées ne reflètent pas forcément les connaissances validées sur la maladie. Apprendre de l'expérience des autres est bénéfique à condition de garder un certain recul et de demander des explications à son médecin en cas d'informations contradictoires.

Demandez à votre médecin traitant de vous conseiller une liste de sites internet de référence dans le contexte de votre maladie. Familier des différents acteurs du domaine, il pourra vous indiquer des sources fiables, voire vous renvoyer sur son site personnel ou celui de l'établissement de santé au sein duquel il exerce.

Et vous ? Comment utilisez-vous internet pour vous informer sur votre maladie et pour interagir avec votre médecin ? Répondez à notre enquête en ligne et aidez-nous à mieux cerner vos attentes.

Pour en savoir plus
(1)   Les conseils de la Haute autorité de santé : http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/internet_sante_faites_bons_choix.pdf
(2)   Les conseils de Health on the Net :
http://www.hon.ch/HONcode/Patients/visitor_safeUse2_f.html

Pour en savoir plus, visionnez des interviews vidéo et consultez une sélection d'articles sur l'internet santé : L'impact d'internet sur la relation médecin-patient, Les pièges à éviter autour de l'information santé sur internet, Les outils digitaux d'aujourd'hui et de demain pour faciliter le dialogue entre le patient et le médecin entre les consultations, Autour de la consultation, L'information santé pour tous, mais pas par n'importe qui, L'internet santé pour encourager le dialogue.

Comment utilisez-vous Internet aujourd'hui pour vous informer sur votre maladie et pour échanger avec votre médecin ? Comment pensez-vous l'utiliser demain ?
Répondez à notre sondage.

NOND-1136880-0000 – 11/2014