Mésothérapie : définition, bienfaits...

Mésothérapie Ils seraient 10 à 20 000 médecins à la pratiquer en France. La mésothérapie consiste à injecter une micro dose de substances médicamenteuses juste sous la peau, à proximité directe du problème à traiter... Origines et indications.

Origine et principe de la mésothérapie

La mésothérapie est un traitement médical consistant à administrer des médicaments par micro-injections dans la peau. Cette technique est récente : elle date de 1952 et a été mise au point par le docteur Michel Pistor. Son idée : "Injecter peu, rarement, au bon endroit". Autrement dit, un médicament doit parcourir le plus court chemin possible. D'où la solution d'injecter un produit directement sous la peau à proximité du problème que l'on veut traiter.
Cela évite donc aux substances de passer dans le sang et d'aller dans l'estomac ou le foie. Et l'on sait que ces organes sont souvent abîmés par les médicaments parfois agressifs. Bref, les deux atouts mis en avant par cette méthode sont de réduire les effets secondaires des médicaments et de pouvoir également réduire les doses injectées. 

Que peut soigner la mésothérapie ?

La mésothérapie est particulièrement utilisée par les sportifs de haut niveau pour soigner leurs traumatismes articulaires ainsi que les tendinites ou encore les problèmes musculaires. Plus globalement, la mésothérapie est utilisée pour soigner les infections (angine, sinusite, bronchite...), certaines affections d'ordre dermatologique (zona, herpès), les rhumatismes ou encore les douleurs chroniques (en particulier la migraine). Ses actions décontractantes, anti douleur ou anti-inflammatoires sont à l'origine de ces indications. Du point de vue des contre-indications, elles sont rares : seules d'éventuels allergies aux produits utilisés sont signalées, donc méfiance si vous êtes un allergique.

Un remède anti-cellulite ?

Du strict point de vue esthétique, la mésothérapie est également proposée aux femmes ayant de la cellulite : elle pourrait atténuer la peau d'orange. Après un examen approfondi, le médecin prépare un mélange adapté au degré de cellulite à traiter composé de vitamines, de minéraux et de caféine. La séance, d'une vingtaine de minutes, coûte entre 45 et 75 euros. Il en faut compter au moins quinze de vingt minutes pour voir un début d'amélioration. Si la méthode est indolore et se pratique sans anesthésie, les avis sont mitigés côté résultat : la mésothérapie raffermirait la peau mais n'attaquerait pas les cellules graisseuses.

En savoir plus

 Le site de la Société Française de mésothérapie regroupe environ 1 200 médecins : www.sfmesotherapie.com

 Le site de l'Association Médecine et Mésothérapie Esthétique : www.estheticmeso.com

A lire aussi



Médecine Douce