Médecine chinoise

Médecine chinoise : une médecine douce qui vous veut du bien

Longtemps raillée, la médecine chinoise est aujourd'hui prise au sérieux par le monde scientifique et de nombreuses études ont prouvé son efficacité. Découvrez les principes de base de cette médecine naturelle ainsi que ses différentes formes d'application.

Médecine chinoise : restaurer l'équilibre énergétique

Selon la médecine chinoise, la maladie ou les petits maux du quotidien ont une même origine : un déséquilibre énergétique. Tous nos organes sont en fait reliés les uns aux autres par un courant d'énergie. Baptisé "Chi" ou "Qi", ce courant énergétique permet à notre organisme ainsi qu'à notre esprit de fonctionner de manière optimale. Lorsqu'il est perturbé, la maladie ou la dépression s'installent. L'objectif de la médecine chinoise est alors de rétablir l'harmonie au sein du corps.

Médecine chinoise : de l'acupuncture au massage en passant par les plantes

Si la médecine chinoise se compose de plusieurs disciplines, c'est bel et bien à l'acupuncture qu'elle doit sa notoriété. Selon la tradition, le corps humain est traversé par plusieurs lignes énergétiques, baptisées "méridiens". En stimulant certains points situés sur leur trajet à l'aide d'une aiguille, on peut aider les principaux organes du corps à retrouver leur fonctionnement optimal. L'acupuncture peut ainsi aider à nettoyer un foie engorgé ou à apaiser un esprit tourmenté. Le massage est également utilisé depuis de nombreuses années par la médecine chinoise. Les plus célèbres, le Tui Na et le Shiatsu permettent d'éliminer les blocages corporels qui freinent le passage de l'énergie. Enfin, la médecine chinoise fait également la part belle à la phytothérapie. Toutefois, à l'inverse de la médecine occidentale, les plantes sont prescrites en fonction de l'équilibre énergétique du patient et non en fonction du problème à traiter.