Médecine : des milliers d'étudiants et d'internes dans la rue

Ils étaient entre 7 500 et 10 000, jeudi après-midi, étudiants en médecine et internes,  à manifester dans les rues de la capitale pour défendre leur liberté d'installation. En effet, dans son projet de loi de financement de la sécu pour 2008, le ministère de la Santé évoque la nécessité de « définir des outils pour réguler l'installation de nouveaux professionnels de santé dans les zones où ils sont déjà nombreux ». Le gouvernement espère ainsi réduire l'écart qui se creuse entre des zones bien couvertes par les médecins et d'autres où il y a pénurie. L'une des craintes des manifestants est que les médecins qui souhaitent s'installer dans une zone non prioritaire ne soient pas conventionnés. Ainsi leurs consultations ne seraient pas remboursées par la sécurité sociale. Le ministère de la Santé a reçu une délégation de manifestants et a proposé d'organiser d'ici quelques mois des états généraux de la démographie médicale.