Zoom sur les vertus du millepertuis Le millepertuis ne peut être pris en automédication

ne changez jamais de traitement contre la dépression sans en parler
Ne changez jamais de traitement contre la dépression sans en parler préalablement à votre médecin. © dalaprod - Fotolia

Ce n'est pas parce que le millepertuis est une plante et non une molécule de synthèse qu'elle ne peut pas être nocive, bien au contraire ! Il est impératif de consulter un professionnel de santé avant toute prise orale. Premièrement, parce qu'un état dépressif est une "vraie" maladie qui doit être diagnostiquée par un médecin. Ensuite, parce lui seul pourra déterminer le niveau de celle-ci et préconiser la prise d'antidépresseurs naturels ou de synthèse. Le millepertuis comportant un nombre impressionnant d'interactions dangereuses et de contre-indications, seul un suivi médical pourra vous en prémunir.

Par ailleurs, ne passez jamais d'un traitement à base d'antidépresseurs de synthèse au millepertuis de votre propre chef. De graves interactions peuvent survenir si votre corps n'a pas totalement éliminé le précédent médicament. De même, comme c'est le cas pour d'autres médicaments, il ne faut jamais stopper brutalement un traitement au millepertuis, mais le faire progressivement, guidé par un avis médical.

En somme, vous pouvez parler de la plante à votre médecin, qui évaluera les bénéfices possibles pour votre santé.

Sommaire