Zoom sur les vertus du millepertuis Le millepertuis est déconseillé aux femmes enceintes, aux enfants...

comme de nombreuses substances médicamenteuses, le millepertuis est interdit aux
Comme de nombreuses substances médicamenteuses, le millepertuis est interdit aux femmes enceintes et allaitantes. © Valua Vitaly - Fotolia

En dehors des interactions médicamenteuses possibles, comme pour tous les médicaments, ceux au millepertuis comportent des contre-indications.

 L'Organisation mondiale de la santé (OMS) déconseille son usage aux femmes enceintes et allaitantes.

 Les personnes greffées ne doivent pas en consommer, peu importe sa forme.

 Concernant les enfants, le millepertuis est déconseillé chez les moins de 6 ans et la posologie doit être obligatoirement adaptée et validée par un médecin chez les 6-12 ans.

 Le millepertuis ne doit pas non plus être pris par les personnes souffrant de troubles bipolaires.

 La plante peut également provoquer une allergie et est photosensibilisante. Il faut donc éviter de s'exposer au soleil (ou aux UV des cabines de bronzage) si on en a ingéré ou si on en a appliqué sur sa peau.

Des effets indésirables sans gravité peuvent également survenir lors d'une prise orale, tels que des troubles digestifs bénins, une bouche sèche ou des maux de tête.

Sommaire