Infections nosocomiales : une qualité améliorée, des résultats tangibles ? Des bons gestes pour diminuer les incidents

se laver les mains entre chaque patient... un geste de bon sens qui n'était pas
Se laver les mains entre chaque patient... Un geste de bon sens qui n'était pas si évident il y a encore quelques années. © Frog 974 - Fotolia.com

Mieux vaut prévenir que guérir. Cet adage ne saurait être plus vrai qu'en matière d'infections nosocomiales. D'autant que quelques précautions simples suffisent à réduire considérablement les risques. Précautions d'ailleurs valables pour le médecin mais aussi pour les patients et les visiteurs.

Le personnel soignant devrait toujours respecter les gestes qui suivent, quitte à perdre quelques minutes dans leur journée de travail.

 Toujours se laver les mains soigneusement (alcool par exemple) entre deux patients ou deux activités.

 Porter des gants dans des situations à risque et changer entre chaque patient.
 Utiliser dès que possible du matériel à usage unique.

 Désinfecter le matériel et les surfaces entre chaque patient.


Sommaire