Infections nosocomiales : une qualité améliorée, des résultats tangibles ? Patients et visiteurs doivent aussi respecter les règles

Si cela fait partie de la mission du personnel soignant que de respecter les règles d'hygiène, elles demeurent vaines si les patients et les visiteurs ne les respectent pas.

Pour les patients

 Avant toute opération chirurgicale, il est impératif de prendre une douche antiseptique minutieuse.
 Si la zone à opérer doit être rasée, cela doit se faire à la tondeuse et non au rasoir mécanique.
 Ne jamais manipuler le matériel (sonde, cathéter, etc.) soi-même.
 Plus que jamais, une bonne hygiène corporelle s'impose : se laver les mains après être allé aux toilettes, notamment, est très important.

 De son côté, le Dr Denis, médecin hygiéniste à l'hôpital Tenon de Paris, attire l'attention sur la responsabilisation des patients. "De plus en plus d'actes chirurgicaux ont lieu en ambulatoire : les patients ne passent qu'une journée à l'hôpital puis rentrent chez eux pour la convalescence. Or il est très important que les soins tels que les pansements soient faits avec beaucoup d'hygiène. Sinon il y a là aussi risque d'infection."

Pour les visiteurs

 Ne pas venir à l'hôpital si vous souffrez d'une maladie contagieuse, notamment respiratoire.
 Eviter les fleurs coupées ou en pot. Si toutefois on ne peut se résoudre à les abandonner, mettre quelques gouttes d'eau de javel dans les fleurs coupées.
 Toujours se laver soigneusement les mains avant et après la visite.

Hopital / Infection nosocomiale