Le Motilium bientôt retiré du marché ?

Le célèbre médicament anti-nauséeux devrait être définitivement écarté selon la revue Prescire, qui considère que ses bénéfices ne sont pas suffisants au regard des risques auxquels il expose.

Le Motilium bientôt retiré du marché ?
© PC - Prod - Fotolia.com

Il y a moins d'un mois, la revue Prescrire avait déjà pointé du doigt les risques liés à l'utilisation du Motilium en dressant sa "liste noire" des médicaments plus dangereux qu'utiles. "La dompéridone (Motilium et autres) expose à des troubles du rythme et à des morts subites, disproportionnés par rapport aux symptômes traités", écrivait-elle. Cette fois-ci la revue, connue pour son indépendance vis-à-vis des lobbies pharamaceutiques, va plus loin et préconise son retrait. Dans un dossier publié hier par la rédaction de Prescrire et réalisé à partir des données de l'Assurance maladie, elle fait l'hypothèse vraisemblable que la dompéridone aurait été responsable de 25 à 123 morts subites en 2012. "Il est grand temps que les autorités sanitaires européennes écartent des soins ce médicament qui peut aisément être remplacé par de meilleures solutions pour les patients", écrit Prescrire en préambule de son dossier.
Des risques déjà connus. Depuis 2005, plusieurs études épidémiologiques, néerlandaises et canadiennes, ont montré que les morts subites sont environ 1,6 à 3,7 fois plus fréquentes en cas d'exposition à la dompéridone. Des médicaments également étroitement surveillés par les autorités de santé. En mai dernier, l'Agence européenne du médicament avait décidé de réévaluer leur balance bénéfice / risque afin d'estimer si celle-ci était favorable à son maintien sur le marché. La décision finale devrait être rendue publique en mars prochain. 

Lire aussi