Scandale de la mélamine : plusieurs pays stoppent l'importation de produits laitiers chinois

L'affaire du lait chinois contaminé à la mélamine ne cesse de prendre de l'ampleur. Cette fois, c'est le célèbre fabricant Nestlé qui voit six de ses produits interdits à Taïwan, après la découverte de taux très faibles de mélamine. Nestlé a pris acte de la décision tout en se disant surpris de cette interdiction puisque de l'aveu même des autorités, les doses contenues sont trop faibles pour avoir un impact sur la santé. Ailleurs dans le monde, en Europe notamment, ce sont les bonbons chinois White Rabbit qui posent problèmes. Ils ont été retirés de la vente depuis plusieurs jours en Belgique. En Allemagne, plusieurs magasins ont retiré les mêmes bonbons de la vente ; ils sont en train d'être analysés. En Autriche, des milkshakes contenant de la mélamine ont été retirés dans un restaurant chinois, bien que ce pays interdise l'importation de produits laitiers chinois depuis plusieurs années déjà.