Connaître et utiliser les huiles essentielles A l'origine, les plantes aromatiques

la lavande fait partie des plantes aromatiques les plus connues à partir
La lavande fait partie des plantes aromatiques les plus connues à partir desquelles on fabrique de l'huile essentielle. © Philippe LERIDON - Fotolia.com

Ce sont elles qui embaument les jardins, les promenades en montagne ou tout simplement la cuisine. Comme leur nom l'indique, les plantes aromatiques se caractérisent par une odeur puissante et jugée agréable par le plus grand nombre. Ce sont elles qui seront utilisées pour fabriquer les huiles essentielles.


Mais d'abord, pourquoi ces plantes dégagent-elle une odeur ? L'intérêt de cette fragrance est double : elle leur permet de se défendre contrer les indésirables, mais aussi d'attirer les désirables (ou en tout cas désirés) dans le but d'une fécondation. Ainsi, ces molécules olfactives vont repousser les insectes nuisibles et, à l'inverse, attirer ceux qui permettent la pollinisation. Ces molécules olfactives peuvent se situer à divers endroits dans la plante, aussi bien dans les feuilles que dans la tige, par exemple. Une simple brise suffit à en amener les effluves jusqu'à vos narines, mais vous pouvez aussi les remuer ou les frotter dans vos mains pour que l'odeur se dégage de façon plus puissante.

Carrefour méditerrannéen

Au total, pas moins de 250 espèces aromatiques sont recensées de par le monde. Bien sûr, toutes ne sont pas aussi connues ni aussi utilisées les unes que les autres.

 "Ce sont les lamiacées qui sont les plus couramment employées", explique Elske Miles, spécialiste en aromathérapie et auteure du livre "L'aromathérapie pour les Nuls". Dans cette famille, on retrouve notamment la célébrissime lavande, mais aussi le thym, le romarin, la menthe ou encore l'origan. Bref : des plantes qui sentent bon la Méditerranée ! "C'est effectivement le berceau de l'aromathérapie, confirme Elske Miles. Pas étonnant puisque c'est le carrefour de l'Orient, de l'Afrique et de l'Europe : ces échanges extraordinaires ont permis de mettre à profit des plantes aromatiques du monde entier."

Parmi les autres grandes familles de plantes aromatiques, on trouve, dans le désordre :

 Les myrtacées : eucalyptus, giroflier, etc.

 Les lauracées : laurier, camphrier...

 Les astéracées : camomille, armoise...

 Les apiacées : anis, fenouil, coriandre...

 Les cupressacées : cyprès, genévrier...

 Les abiétacées : pin, sapin, cèdre...

 Les rutacées : tous les agrumes.

Sommaire