Hépatite : mieux prévenir la maladie

L'Organisation Mondiale de la Santé appelle tous les gouvernements à renforcer la lutte contre l'hépatite. 500 millions de personnes sont infectées par cette maladie dans le monde. Informer la population sur les différents moyens de prévention et de traitement est donc plus que nécessaire.

Hépatite : mieux prévenir la maladie
© CLIPAREA.com - Fotolia

A l'occasion de la Journée mondiale contre l'hépatite le 28 juillet, un appel a été lancé par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour que les gouvernements renforcent la lutte contre cette maladie. L'hépatite virale, une inflammation du foie, tue tous les ans un million de personnes. Dans le monde, un individu contaminé sur 12 souffre de maladies chroniques liées à l'hépatite. Il apparaît par ailleurs que la majorité des personnes infectées par cette maladie n'est pas diagnostiquée et ne reçoit pas de soin. Pour endiguer complètement l'hépatite et sauver plusieurs milliers de vie, l'OMS recommande de mieux faire connaître la maladie, ses méthodes de prévention et de traitement.

Une maladie silencieuse

Il existe cinq virus de l'hépatite définis par les types A, B, C, D et E. Les virus de type B et C sont particulièrement préoccupants. Au premier stade de la maladie, les sujets infectés par ces virus peuvent en effet ne ressentir aucun symptôme. C'est seulement lorsqu'ils arrivent au stade de la maladie chronique qu'ils se rendent compte de leur infection. Ces deux virus sont la principale cause de cancer hépatique et de cirrhose. La maladie se transmet par des liquides biologiques infectés, du sang d'une personne contaminée, de l'eau ou des aliments souillés.

Source : OMS