Grippe H7N9 en Chine: pas de transmission d'homme à homme

Alors que la Chine est confrontée à un virus de grippe aviaire et que le nombre de cas augmente, l'OMS se veut rassurante.

Grippe H7N9 en Chine: pas de transmission d'homme à homme
© AFP

Il n'y a aucun signe d'une transmission d'homme à homme du virus H7N9 de la grippe aviaire en Chine, selon l'Organisation mondiale de la santé, malgré la hausse du nombre des infections, qui se montent désormais à 21 cas dont six décès. L'OMS a donc cherché à rassurer lors d'une conférence de presse, ce lundi 8 avril. "Il n'y aucune spéculation sur un lien éventuel entre la mort de milliers de cochons dans l'est de la Chine, la grippe aviaire et les cas humains. La mort des cochons dans le fleuve Huangpu peut avoir été causée par plusieurs facteurs. Nous n'avons pour le moment pas établi de lien entre la mort des cochons et les cas humains de grippe", a déclaré Michael O'Leary, représentant de l'OMS en Chine.
Le virus H7N9 est un virus de type Influenza A, de même que les virus H1N1 et H5N1.

EN VIDEO : conférence de presse, Pékin, OMS, 4 avril 2013.