Les recommandations du calendrier vaccinal 2015 Le vaccin contre l'hépatite A

L'hépatite A est une maladie virale qui s'attaque au foie et qui provoque généralement une jaunisse. En général, elle se résorbe en moins de trois semaines. Cela peut durer plus longtemps mais l'hépatite A ne devient pas chronique.


 Epidémiologie : en France, on considère que l'endémicité est faible, environ 2,15 cas pour 100 000 habitants.

Mode d'administration : l'injection intramusculaire est pratiquée de préférence dans l'épaule pour l'adulte, et dans la cuisse pour l'enfant de moins de 2 ans.

Effets indésirables : les réactions signalées sont quasiment toutes bénignes : douleur au site d'injection, petites réactions locales, éventuellement céphalées, fièvre, diarrhée, vomissements...

Qui est à risque ?

- Les jeunes de plus d'un an séjournant dans des structures collectives pour l'enfance et la jeunesse handicapée.

- Les enfants et adultes atteints de mucoviscidose ou d'une maladie chronique du foie.

- Les enfants des familles dont l'un des membres au moins est originaire d'un pays de haute endémicité et susceptibles d'y séjourner.

- Les sujets dans l'entourage familial d'un patient atteint d'hépatite A.

- Les personnes infectées chroniques par le virus de l'hépatite B.

- Les homosexuels masculins.

Sommaire