Les épidémies d'hier et d'aujourd'hui Paludisme : vers une amélioration

 

Le paludisme est une maladie à la fois particulièrement ancienne et extrêmement actuelle. Elle se serait manifestée sur l'homme il y a plus de 50 000 ans. Depuis, c'est l'infection parasitaire la plus répandue dans le monde. Jugez plutôt : 500 millions de personnes contracteraient la maladie chaque année, dont plusieurs millions en meurent. Au total, environ deux milliard d'hommes et de femmes seraient infectés.

Aujourd'hui, la plupart des cas de paludisme se déclarent en Afrique sub-saharienne ou dans certaines zones asiatiques. Si des progrès ont été réalisés pour tenter de prévenir la propagation de la maladie, ils sont encore largement insuffisants pour endiguer l'épidémie. "Mais les politiques sanitaires en Afrique vont dans le bon sens, note Antoine Flahaut. Beaucoup d'efforts ont été faits."

C'est quoi le paludisme ?

Le paludisme est une maladie causée par un parasite qui se transmet à l'homme via un certain type de moustique femelle : l'anophèle. Le paludisme se manifeste en premier par une fièvre, qui survient quelques semaines après avoir contracté la maladie. Elle peut, mais pas obligatoirement, s'accompagner de maux de tête, de troubles digestifs et de douleurs musculaires. Le paludisme évolue ensuite en forme de cycles, avec alternance de fièvre accompagnée de tremblements et de sueurs froides puis de transpiration excessive. La maladie peut également entraîne une anémie car elle infecte les globules rouges, dont certains peuvent éclater. En l'absence de traitement, le paludisme peut entraîner la mort.

Quels remèdes contre le paludisme ?

Il existe aujourd'hui plusieurs types de médicaments qui permettent de lutter contre le paludisme, à la fois en prévention et une fois que la maladie est contractée. Ce traitement est recommandé aux personnes qui partent dans des zones "à risque", il est prescrit par le médecin et adapté à chaque personne et à chaque situation. Toutefois, il faut noter que ces médicaments ne fonctionnent pas toujours. La meilleure protection consiste donc, encore une fois, à se protéger des moustiques lorsque l'on se trouve dans une zone où le paludisme sévit. Moustiquaire, manches longues, produit anti-moustique spécifique... Les solutions ne manquent pas et sont efficaces, même si parfois laborieuses à mettre en place.

Le paludisme aujourd'hui

Aujourd'hui encore, un enfant meurt toutes les 30 secondes du paludisme. Plusieurs équipes tentent aujourd'hui de mettre au point un vaccin qui permettrait d'enrayer l'épidémie. Mais la tache leur est rendue difficile, notamment du fait que le parasite change de forme au cours de la maladie. 


Lire notre article Paludisme : partez tranquille.

Sommaire