Les épidémies d'hier et d'aujourd'hui Le choléra, nouvelle peste

Le choléra surgit en France en 1832,d'abord dans le Nord-Ouest, probablement importé d'Angleterre oùl'épidémie sévit depuis 1831. Durant tout le mois d'avril, puis tout lemois de juin, il fait des milliers de victimes dans tout le pays,décimant les villes comme les campagnes, entraînant chacun à soupçonnerl'autre d'être contaminé. Ce sombre épisode de l'Histoire française adonné lieu au roman de Jean Giono, plus tard traduit en film, "Lehussard sur le toit". Deux nouvelles vagues de choléra déferlent sur laFrance en mars 1849 et en juillet 1854.

 

 

le choléra, qui sévit surtout au xixe siècle, fit lui aussi des ravages parmi la
Le choléra, qui sévit surtout au XIXe siècle, fit lui aussi des ravages parmi la population française. © Institut Pasteur

C'est quoi le choléra ?

"Enfait, le choléra n'est rien d'autre qu'un type de gastro-entérite",explique Antoine Flahaut, commissaire scientifique de l'ExpositionEpidemik de la Cité des sciences et directeur de l'Ecole des hautesétudes en santé publique. Sauf que le bacille qui la provoque, Vibrio Cholerae, est particulièrement virulent et dévastateur.

Après quelques heures à quelques jours d'incubation, le malade est pris de vomissements et de diarrhées très violents.Sans traitement, le malade se déshydrate et perd des élémentsindispensables au bon fonctionnement de son organisme, tels quecertains sels minéraux. La mort survient chez un quart à la moitié despatients en moins de trois jours.

Quels remèdes contre le choléra ?

Aujourd'hui,le choléra se soigne très bien pour peu qu'on dispose des élémentsnécessaires. Le plus important consiste à réhydrater correctement lepatient, en le faisant boire ou en posant une perfusion. Cela paraîtsimple, mais dans des pays chauds aux infrastructures limitées, laréhydratation n'est pas toujours si facile à mettre en place et lecholéra peut alors faire des ravages. Dans certains cas récalcitrants,la prise d'antibiotiques peut être indiquée.

Le plus difficileconsiste à enrayer l'épidémie. On dispose aujourd'hui d'un vaccincontre le choléra mais il n'est pas très fiable. Des mesures d'hygiènedrastiques semblent donc être le seul moyen de se débarrasser de cefléau.

Le choléra aujourd'hui

Bien que le choléra ne sévisse plus vraiment en France, il continue de faire des ravages, surtout en Afrique.En 2004, plus de 100 000 cas ont été déclarés à l'Organisation mondialepour la santé, dont 2345 décès. Les chiffres sont probablement beaucoupplus importants dans la réalité puisqu'il ne s'agit là que des cas"répertoriés". 

 

 

Sommaire