Guérisseurs, médecins, médicaments : méfiez-vous des imitations Philippe : "Depuis deux mois, presque plus de migraines"

 

Loin de nous l'idée de faire l'apologie du magnétisme, dont ni les mécanismes ni l'efficacité n'ont pu être prouvés scientifiquement. Les propos que nous rapportons sont donc à prendre avec le recul nécessaire. Mais parmi les nombreux témoignages que nous avons reçus, celui de Philippe a retenu notre attention.

"Il y a quelques années, mes deux fils ont eu un accident de voiture très grave. L'un d'entre eux, qui a près de dix ans aujourd'hui, a été plâtré des pieds à la tête. Plusieurs années après, il s'est mis à avoir très mal à la hanche et personne ne trouvait ce qu'il avait. Des amis nous ont conseillé un magnétiseur, que nous sommes allés voir voilà environ deux mois. Concernant mon fils, ce fut assez spectaculaire. En sortant de la séance, il a commencé à donner des coups de pieds dans tout, à sautiller. Sa mère et moi étions inquiets, nous lui avons demandé pourquoi il agissait ainsi. En fait, il testait pour vérifier que tout allait bien, car il ne ressentait plus aucune douleur. Du jour au lendemain, il a remarché sans boiter et à ce jour, tout va bien.

Exit la migraine
Lors de cette séance, j'en ai profité pour demander à ce magnétiseur s'il soignait aussi les migraines. Depuis l'âge de 8 ans (j'en ai 41 aujourd'hui), je souffre d'atroces migraines, plusieurs fois par mois, qui chaque fois m'empêchent de travailler pendant trois ou quatre jours. J'ai tout essayé, tous les médicaments possibles et imaginables, j'ai consulté un grand nombre de spécialistes. En vain. Comme ce magnétiseur disait avoir de bons résultats, je me suis dit que je n'avais rien à perdre à essayer. Il a juste apposé ses mains sur ma tête. J'ai ressenti une sorte de forte chaleur, mais rien d'extraordinaire non plus, ça m'a semblé normal. Ce qui l'est moins, c'est que cette séance a eu lieu il y a plus de deux mois et que depuis je n'ai eu qu'une migraine, qui est passée en prenant un triptan.

A part l'apposition des mains, il m'a également conseillé de changer certaines habitudes de vie, notamment sur le plan de l'alimentation : manger moins de fromages, moins de laitages, mais plus de soja, par exemple. Bref, des conseils de grand-mère quoi.

Je n'avais jamais consulté de " guérisseur " avant, je ne connais rien à ces sujets-là mais je ne suis pas complètement fermé non plus. Disons que j'étais tout simplement sceptique, comme la plupart des gens j'imagine. Je ne veux pas généraliser, mais en ce qui concerne mon cas, je dois bien admettre que cela a remarquablement fonctionné." 

 

Sommaire