Grippe A/H1N1 : ce qu'il faut savoir Les bons gestes pour éviter la contamination

En cas d'épidémie, ce sont d'abord les comportements individuels qui peuvent permettre de réduire les risques de transmission et ainsi, peut-être, de minimiser l'ampleur du phénomène.

Lavez-vous régulièrement les mains, surtout si vous devez transiter par des lieux très fréquentés (métro, bus, salle d'attente, etc.). Si vous n'avez pas de point d'eau à proximité, vous pouvez opter pour des gels désinfectants qui s'utilisent sur les mains sèches et que l'on trouve en pharmacie.

 Portez des gants lors de vos déplacements et retirez-les dès que vous rentrez chez vous ou arrivez au travail.

Dans les lieux publics, si vous vous trouvez à proximité d'une personne visiblement malade, détournez-vous si elle tousse ou éternue. Suggérez-lui de mettre un mouchoir devant sa bouche si elle n'y a pas pensé toute seule.

Veillez tout simplement à vous maintenir dans le meilleur état de forme possible (mangez sain, reposez-vous, détendez-vous) : le virus aura plus de mal à passer la barrière de votre système immunitaire s'il est capable de fonctionner à plein régime.

 Si vous vous sentez fébrile, fiévreux, bref, que vous pensez être malade, consultez le plus rapidement possible un médecin afin de bénéficier d'un traitement adapté dès les premiers symptômes. Le Tamiflu est réputé plus efficace s'il est pris dans les 24h à 48h suivant le développement de la maladie.

 

Si l'épidémie prend encore plus d'ampleur, d'autres mesures, pour l'heure complètement inutiles, peuvent venir s'ajouter à la liste

 

 Portez un masque de type FFP2 lors de vos déplacements et/ou lorsque vous vous trouvez dans un lieu recevant du public. Vous limitez ainsi les risques d'être contaminé mais aussi de contaminer vous-même, si jamais vous êtes porteur du virus.

 Ne vous déplacez, notamment en transports en commun, que si c'est indispensable : privilégiez le télétravail et la téléconférence, éventuellement commandez vos courses sur internet, communiquez par téléphone ou messagerie instantanée avec vos amis et vos proches plutôt que de vive voix.

 Evitez, d'une manière générale, tous les rassemblements.

 Protégez les personnes les plus faibles : personnes malades, âgées et nourrissons. La solidarité a d'ailleurs un rôle important en cas d'épidémie : assurez-vous que vos voisins, les personnes autour de vous sont en sécurité.

Si vous avez une personne souffrant de la grippe mexicaine dans votre entourage

 Port d'un masque obligatoire pour elle et pour vous-même lorsque vous l'approchez.

 Dans la mesure du possible, maintenez une certaine distance entre cette personne et vous. Elle devrait d'ailleurs se trouver confinée dans une pièce.

 Redoublez d'attention en termes d'hygiène : lavage très fréquent des mains mais aussi de la pièce où se trouve la personne.

 Veillez à ce que la pièce soit aérée.

 Eloignez les personnes les plus fragiles.

Sommaire