Chirurgie plastique : 10 questions à se poser Ai-je bien réfléchi ?

prenez le temps de vous poser les bonnes questions.
Prenez le temps de vous poser les bonnes questions. © Karyna Chekaryova - Fotolia.com

Changer son apparence alors qu'on n'en avait pas vraiment envie peut se révéler être une grande source de mal-être.

Et le décalage entre l'image idéale, fantasmée et l'image réelle peut être source de déception. Dans le pire des cas, cela peut même conduire à une dépression réactionnelle. On ne se reconnaît plus et on a tendance à faire des reproches à l'entourage. Pour éviter cela, il est nécessaire d'anticiper et de bien se préparer à l'opération. Avant de pousser la porte du cabinet de chirurgie esthétique, posez-vous donc les bonnes questions :

 Qu'est-ce qui me pousse à me tourner vers un médecin esthétique ? Est-ce une décision mûrement réfléchie ou un coup de tête ? Est-ce une envie profonde ou une manière de faire plaisir à mon mari ? Qui est à l'origine de cette décision, moi-même ?

 Suis-je vraiment décidée ou un peu hésitante ? En quoi ce défaut me gêne-t-il au quotidien ? Est-ce le bon moment ? Pourquoi le faire maintenant ?

 N'y a-t-il pas une autre solution non chirurgicale pour ce problème ? Une modification dans mon hygiène de vie, un traitement médicamenteux, les conseils d'un nutritionniste, des soins cosmétiques... Ai-je tout essayé ?

Cela fait beaucoup de questions mais prendre le temps d'y réfléchir permet de mieux anticiper les changements auxquels vous allez être confrontée et éventuellement d'être mieux armée pour écouter et poser les bonnes questions à votre médecin.

Sommaire