A la découverte de la sophrologie Relaxation dynamique et sophronisation

En pratique, quelles sont les techniques utilisées par les sophrologues pour aboutir à une conscience plus harmonieuse, pour dynamiser la confiance en soi et les actions positives ? 

"En fait, la sophrologie est une synthèse de plusieurs approches, orientale, hypnose et thérapies comportementales et cognitives notamment, explique Pascal Gautier. Le sophrologue va privilégier telle ou telle technique en fonction de la personne et de ses attentes. L'objectif est que la personne puisse acquérir un savoir-faire, un savoir-être au quotidien. On utilisera l'hypnose par exemple dans le cas des personnes désirant arrêter de fumer. Cela peut bien marcher. Souvent, après une séance, la personne est complètement dégoûtée du tabac. Mais le problème, c'est que l'effet ne se prolonge pas nécessairement sur le long terme."

Deux grandes techniques

Au sein de la sophrologie, on distingue 2 grandes techniques, la relaxation dynamique, déjà évoquée, et les sophronisations spécifiques.

 Les relaxations

Elles sont généralement assez efficaces et, surtout, accessibles à tous car elles ne nécessitent rien de particulier, si ce n'est une véritable motivation. Il existe douze "degrés", les trois premiers s'inspirent de techniques orientales (yoga indien, tummo tibétain, zazen japonais).

Pratiquée debout et assis sur une chaise, en pleine lumière, dans des conditions proches du quotidien, la relaxation dynamique constitue la méthode privilégiée en groupe et représente l'un des piliers de la sophrologie. Elle regroupe plusieurs techniques corporelles, respiratoires et de concentration qui suivent toujours une méthode rigoureuse dans des objectifs à longs termes. Les séances peuvent se faire en tenue de ville.

 

 Les sophronisations ou techniques spécifiques

Techniques surtout pratiquées en séance individuelle, elles sont nombreuses et choisies en fonction de l'apprenant, de sa demande et de leur pertinence. La concentration sur un stimulus interne, la projection sensorielle imaginée vers le futur, l'évocation de souvenirs agréables sont des exemples de techniques utilisées. Il s'agit essentiellement d'une adaptation, d'une personnalisation en protocoles courts (5 à  20 minutes), précis, avec des objectifs immédiats ou à court terme.

En particulier, les sophrologues débutent le plus souvent par des techniques centrées sur le présent et ce, pendant plusieurs séances. Elles consistent à être attentif à un stimulus le plus souvent interne, dans l'immédiat. Ces techniques sont fondamentales et les plus simples à utiliser au quotidien, par exemple lors d'une attente ou d'une confrontation à une situation éprouvante.

La sophronisation (processus par lequel la conscience est amenée au niveau sophroluminal) suit plusieurs étapes que l'on peut découper schématiquement de cette manière :

 Fermeture des yeux .

 Relâchement musculaire : les participants sont invités à accueillir et écouter les sensations des différentes régions du corps.

 Détente mentale, engendrée par la détente musculaire.

 Activation positive : c'est lors de cette étape que le participant peut progresser, de façon plus ou moins importante, vers une conscience harmonieuse. Cette étape diffère en fonction des techniques ou méthodes sophrologiques. Ensuite,  c'est la sortie du niveau sophroluminal.

 Augmentation du tonus mental, pour préparer la fin de l'expérience.

 Augmentation du tonus physique, via la reprise d'une respiration plus ample, de mouvements, d'étirements.

 Enfin, l'ouverture des yeux.

Sommaire