Les soucis, ça donne des cheveux blancs

Vous avez forcément déjà entendu, dans votre entourage, quelqu'un mentionner son ami, son voisin, son collègue, dont les cheveux sont devenus blancs en une nuit, suite à un gros stress.

Sans les accuser de mensonge, il y a sans doute eu exagération quelque part, puisque ce n'est techniquement pas possible. Le cheveu ne peut pas perdre sa pigmentation quand il est déjà poussé. Au pire, pour que la tête devienne toute blanche, il faudrait donc attendre plusieurs mois que les nouveaux cheveux aient poussé (à raison d'environ 1 cm par mois) et que les anciens soient tombés. Il y a donc peu de risques pour que vous vous réveilliez un matin avec la chevelure du Père Noël ! Il y a toute de même une partie de vérité dans cette croyance populaire. En effet, si un choc émotionnel n'a pas le pouvoir de changer la couleur des cheveux, il peut en revanche induire une perturbation hormonale qui va elle-même conduire à la chute des cheveux.
Or, les cheveux blancs résistent mieux que les autres. En proportion, ils peuvent donc être plus nombreux sur la tête après le choc émotionnel et la chute des autres cheveux. Ils sont donc plus visibles, d'où l'impression qu'ils sont plus nombreux. CQFD.