L'alcool, c'est aphrodisiaque

 L'alcool, c'est bien connu, ça donne des envies... D'ailleurs ce n'est pas pour rien que beaucoup de couples se forment lors d'une soirée bien arrosée. Sans compter qu'on ose être beaucoup plus "imaginatif" après quelques verres. Certes. Mais de là à affirmer que l'alcool est aphrodisiaque, il y a un fossé que l'on ne saurait franchir.

Ce serait même plutôt l'inverse, en fait, surtout pour les messieurs. L'alcool à petite dose peut désinhiber. Il est donc plus facile, alors, de faire le premier pas. Mais mieux vaut ne pas en abuser ! D'abord, l'alcool a un effet sédatif redoutable et vous risquez d'être pris d'une grosse envie de dormir au  beau milieu de vos ébats. Pas très glamour. Mais surtout, une dose trop importante d'alcool a des effets néfastes certains sur la qualité de l'érection. Plus vous avez bu, plus vous risquez de ne pas être très "performant". Rassurez-vous : si vous n'êtes pas un consommateur régulier, ces troubles vont disparaître en même temps que l'alcool dans vos veines.

Pour les personnes souffrant d'une dépendance à l'alcool, il se peut en revanche, les troubles de l'érection deviennent souvent récurrents. Entraînant par là même une baisse de la libido, car peur, à chaque fois, de ne pas "y arriver". Que disiez-vous déjà ? L'alcool, un aphrodisiaque ?