10 histoires de prise en charge du patient Des électrodes pour soigner Parkinson

a gauche, les professeurs olivier lyon-caen et yves agid, hôpital de la
A gauche, les professeurs Olivier Lyon-Caen et Yves Agid, hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Au centre, la pose d'électrodes de stimulation électrique dans certaines zones du cerveau. A droite, Bruno Favier président de l'Association France Parkinson.   © Sophie Loubaton pour l'AP-HP.

Les formes sévères de la maladie de Parkinson sont aujourd'hui soignées de façon très innovante par l'insertion d'électrodes de stimulation dans certaines zones du cerveau. Cette technique non destructive et réversible ouvre de nouvelles perspectives de soin pour certains troubles comportementaux comme les TOC, l'épilepsie, le syndrome de Gilles de la Tourette...L'AP-HP et l'Institut du cerveau et de la moelle épinière unissent leurs efforts pour vaincre les maladies du système nerveux.

Sommaire