Plus performant grâce à des pilules ? Conduites dopantes : plus fort

"Toujours plus loin, toujours plus vite, toujours plus haut". Belle devise que celle des jeux olympiques, seulement voilà, l'objectif initial a tant et si bien été assimilé qu'il en est devenu une litanie.

se nourrir de pilules pour un corps de rêve ? une vision bien éloignée des
Se nourrir de pilules pour un corps de rêve ? Une vision bien éloignée des réalités. © Lev Olkha - Fotolia.com

De l'adolescent footballeur au sportif du dimanche en passant par l'accro des salles de muscu, le marché des produits stimulants s'étend à tous. Les rayons des magasins de sport se sont garnis de grosses boîtes aux noms plus vendeurs et accrocheurs les uns que les autres. La performance sportive reste toujours un domaine de prédilection pour les marchands de sable. Le point sur ces substances en vente libre.
Difficile de savoir comment définir ces boîtes que l'on trouve un peu partout et qui nous promettent un corps de rêve sans forcer. En fait, ces produits n'ont pas de dénomination officielle et il existe un vide juridique autour de cela. Ce ne sont pas des médicaments, ni des compléments alimentaires et certainement pas des aliments. "Appelons cela un supplément nutritionnel", conclue Patrick Laure. Ils contiennent généralement tout un tas de substances diverses et variées : protéines, acides aminés, vitamines, minéraux, stimulants de tout bord, etc.
Qu'est-ce que ça promet ? Un corps beau, musclé et en pleine forme. Il en existe plusieurs types selon l'utilisation que l'on souhaite en faire (pour la musculation ou le fitness, etc.) Néanmoins, il y a deux catégories principales :
- Les fat burner qui "brûlent" les graisses et permettraient donc de perdre de la masse graisseuse (et ainsi laisser plus de place aux muscles).
- Les produits qui promettent d'augmenter la masse musculaire.
Efficace ? Selon le médecin spécialiste, c'est bien simple, "les suppléments nutritionnels, ça veut tout et rien dire, mais une chose est sûre, c'est que ça ne marche pas et ça n'a aucun effet. Au mieux un effet placebo. Les compléments alimentaires sont encadrés, tant au niveau de la fabrication que de la vente, par contre, pour les suppléments nutritionnels, il y a juste certaines substances qui y sont interdites ou limitées : lorsque certains produits sont présents en trop fortes concentrations, les substances illicites et les molécules actives des médicaments."
Quels risques pour la santé ? Ces produits ne sont pas forcément dangereux pour la santé. Le Dr Laure rappelle toutefois que "tout n'est pas lié au produit en lui-même, mais plutôt aux comportements liés à sa prise. Le danger est surtout que le consommateur en vienne à les considérer comme des aliments et donc à ne se nourrir que de ça. Il n'y a pas de mode d'emploi de manière générale, les gens sont un peu laissés libres de les prendre à leur convenance." Les troubles majeurs que l'on peut observer dans ces cas-là sont d'ordre digestif. D'autre part, il y a un danger inhérent aux suppléments nutritionnels, c'est qu'ils ne contiennent pas toujours ce qui est noté. Il peut y avoir des traces de stimulants illicites, notamment d'anabolisants, ce qui pose un certain problème aux sportifs puisqu'ils seraient positifs en cas de contrôle anti-dopage. Le médecin nous explique pourquoi : "On peut trouver ce type de substances illicites pour deux raisons bien différentes. Dans un cas, cela peut être des résidus dûs à de mauvaises conditions de production, ça ne fait pas partie d'une démarche volontaire du fabricant. Par contre, il est possible que certains fabricants introduisent volontairement ces substances pour induire un véritable effet sur les performances du sportif, qui associera donc un gain de muscle, par exemple, au produit." Ces problèmes de contrefaçon peuvent aller encore plus loin et il est possible de trouver des substances toxiques dans ces produits, dans la mesure où rien n'est contrôlé.
Pour conclure, des substances normalement inoffensives peuvent s'avérer dangereuses si leur prise n'est pas encadrée et si elles sont prises dans une optique différente de ce à quoi elles sont destinées. Le fer par exemple est dangereux lorsqu'il est injecté. La vigilance est donc de mise et, de toutes façons, quel que soit le produit que vous consommez, sachez qu'il ne marche pas. Autant donc ne pas prendre de risques inutiles pour sa santé et simplement s'atteler à gonfler ses biceps et autres pectoraux en allant régulièrement à la salle de gym ou à la piscine...

Sommaire