Crise économique : l'OMS redoute une recrudescence de suicides

La récession et les turbulences financières actuelles risquent fort d'entraîner une hausse du nombre de personnes stressées, déprimées voire suicidaire, a estimé jeudi l'Organisation mondiale pour la santé. L'instance de santé internationale a insisté sur le fait qu'il ne fallait pas minimiser l'impact de cette crise sur la santé mentale des citoyens. Les premiers effets ont d'ailleurs commencé à se faire ressentir aux Etats-Unis où plusieurs drames humains se sont déroulés récemment. Ainsi un cadre de la finance a tué toute sa famille, cette semaine à Los Angeles, avant de se donner la mort, alors qu'il était en proie à de graves difficultés pécuniaires. Le taux de divorce parmi les personnes travaillant dans le domaine financier se serait également accru de 30% ces derniers mois. L'OMS souhaite rappeler cette composante psychologique dans cette crise, d'ores et déjà considérée comme la plus grave depuis le krach boursier de 1929.