Ce qu'il faut retenir du coronavirus

Deux cas de contamination par le coronavirus ont été détectés récemment. Avec seulement un petit nombre de cas notifiés jusqu'à présent, il n'existe à ce jour que très peu d'informations sur la transmission, la gravité et les conséquences cliniques de cette infection. Eléments de réponses.

Ce qu'il faut retenir du coronavirus
© Subscription - Fotolia.com

Un coronavirus, qu'est-ce que c'est ?
Le coronavirus appartient à une vaste famille de virus à ARN, tout comme le virus de la grippe ou du VIH, susceptibles d'être à l'origine de nombreuses maladies chez l'homme, plus ou moins graves selon le type de virus, allant d'un simple rhume à une infection respiratoire plus sévère comme le Syndrome Respiratoire Aigu Sévère (SRAS). Ils peuvent également toucher de nombreuses espèces animales (mammifères et oiseaux notamment) et se transmettent facilement entre espèces, d'où la difficulté de connaître précisément leur origine.

Et le nouveau coronavirus (NCoV) ?
Le nouveau coronavirus (NCoV) est une souche qui n'avait, jusqu'à présent, jamais été détectée chez un être humain. Le premier cas a été révélé en septembre 2012 en Arabie Saoudite. Le virus s'est montré très pathogène pour ces premiers malades. Une grande majorité des cas ont été identifiés dans la péninsule arabique. 8 cas ont tout de même été diagnostiqués en Europe (4 au Royaume-Uni, 2 en Allemagne et 2 en France). Selon les données actuelles, il existerait une possible transmission interhumaine du virus. Le Ministère de la santé précise que "le nouveau coronavirus est relativement proche du coronavirus humain du SRAS identifié en 2003 et à l'origine d'une épidémie mondiale de pneumonies sévères", justifiant ainsi la mise en place d'une surveillance spécifique.

La situation actuelle dans le monde :
A compter d'aujourd'hui, 34 cas d'infection au nouveau coronavirus ont été rapportés dans le monde depuis avril 2012. 20 personnes en sont décédées, principalement en Arabie Saoudite. L'origine de la contamination des cas confirmés reste encore inconnue.

Quels sont les symptômes du coronavirus ?
Les personnes souffrant du NCoV présentent les symptômes d'une infection respiratoire aiguë et grave : fièvre, toux, essoufflement et difficultés respiratoires. La période d'incubation varie généralement de 24h à 10 jours.

Existe-t-il des traitements ?
A ce jour, il n'existe ni traitement préventif ni vaccin contre le NCoV. Seuls les symptômes peuvent être pris en charge par les médecins : traitements contre la fièvre, antibiotiques, ou placement sous respiration artificielle pour les cas les plus graves.

Quelles précautions faut-il prendre ?
L'OMS ne déconseille pas de voyager en péninsule arabique, les cas identifiés restant encore peu nombreux. Néanmoins, le Ministère de la Santé rappelle certaines précautions élémentaires concernant les maladies infectieuses : se laver les mains et se tenir à distance des personnes malades. Par ailleurs, la ministre de la Santé Marisol Touraine, a rappelé qu'un dispositif d'information (affiches et dépliants) à destination des voyageurs se rendant au Proche ou Moyen-Orient avait été mis en place depuis le 11 mai dans les aéroports internationaux français.

Sources : InVS (point épidémiologique du 13 mai 2013), site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé.

EN VIDEO,  l'OMS invite les Français à ne pas surcharger les hôpitaux malgré 2 cas de coronavirus :