Bien choisir sa maison de retraite Un point clé : l'anticipation

La dépendance, la fin de vie, le départ en institution... Autant de sujets qu'on répugne à aborder. Pourtant, c'est sans doute là l'une des clés d'un passage réussi en foyer logement ou en EHPAD.

 D'abord, pour des raisons purement pratiques : certains établissements (voire dans certaines régions, la totalité d'entre eux) sont pris d'assaut. Il y a donc une liste d'attente plus ou moins longue. Pour être sûr d'obtenir une place dans l'établissement de son choix au moment voulu, mieux vaut donc s'y prendre à l'avance.

 Second argument : prendre une décision dans le calme permet de faire un choix éclairé. Vous allez pouvoir prendre le temps de visiter plusieurs établissements, d'y réfléchir, bref, de peser le pour et le contre. Si vous agissez dans la précipitation, parce que la situation à la maison est devenue intenable, vous risquez de parer au plus pressé en oubliant certains détails qui pourront devenir pesants par la suite.

 Très important aussi, pour les aidants : le sentiment de culpabilité qui vous assaillira si vous faites les choses dans l'urgence. Prendre la décision de "se séparer" d'un proche malade pour le confier à des étrangers est déjà très dur moralement, même si l'on sait que c'est la meilleure chose à faire. Mieux vaut donc prendre le temps d'y réfléchir et ne pas attendre la dernière minute. Vous serez plus serein, notamment parce que vous aurez pu en parler calmement avec lui et tenir compte de ses besoins et de son avis. Le déchirement sera donc beaucoup moins grand, même si cette étape n'est jamais facile.

Sommaire