Les 10 commandements anticancer Un sport, tu pratiqueras

privilégiez les sports d'endurance tels que la natation.
Privilégiez les sports d'endurance tels que la natation. © Goodshoot/Thinkstock

 

Voici un nouveau conseil de bon sens, qu'il n'est jamais mauvais de rappeler : bougeons-nous ! Au fil des décennies, nous avons considérablement réduit notre activité physique. A commencer par les enfants : alors qu'ils marchaient généralement plusieurs kilomètres pour se rendre à l'école dans les années 1950, ils parcourent aujourd'hui en moyenne 400 mètres à pied. C'est ce qui s'appelle devenir sédentaire.

Pourtant, le sport aide à réduire les risques de cancer. Une pratique régulière contribue à éloigner certains types de cancers comme celui du poumon ou du pancréas. En outre, avoir une activité physique régulière réduit le risque de surpoids et d'obésité et permet de maintenir un indice de masse corporelle compris dans la norme, entre 18,5 et 24,9.

Trois fois par semaine

Quant au choix de l'activité, ceux qui ne veulent pas pratiquer un sport à proprement parler pourront se contenter de marcher à un bon rythme, 30 minutes par jour. C'est le minimum syndical.

Le mieux, c'est de s'astreindre à pratiquer une activité, idéalement d'endurance, au moins trois fois par semaine. Parmi les sports de prédilection pour la santé : la natation, la course à pied ou encore le cyclisme. Mais il en existe évidemment bien d'autre : le tout est de trouver celle qui vous convient et qui vous donnera envie de faire du sport trois fois par semaine.

Attention : si vous reprenez la pratique sportive après 40 ans, sans entraînement, il faut y aller progressivement. Vérifiez auparavant avec votre médecin que vous n'avez pas de contre-indication. Même chose lorsque l'on choisit un sport un peu plus "à risque". 

Sommaire