Chikungunya et moustique tigre : ce qu'il faut savoir Moustique tigre : comment s'en protéger ?

Les piqûres de moustique tigre ne sont pas plus graves que celles d'un moustique classique. En revanches, elles peuvent transmettre le chikungunya ou la dengue. 

Le moustique tigre est implanté dans le sud de la France depuis quelques années. Ses piqûres, bien que douloureuses, ne sont pas plus dangereuses que celles d'un moustique "classique". Toutefois, si le virus du chikunguya était importé des Antilles, il pourrait être transmis par le moustique tigre et provoquer une épidémie. Certes, on ne pourrait pas stopper sa circulation, mais on pourrait en revanche la limiter grâce à des mesures de lutte contre les moustiques, tant au niveau individuel qu'au niveau collectif.  

Aedes albopictus, plus communément appelé "moustique tigre" est adapté à l'environnement humain et se développe préférentiellement dans des environnements péri-urbains, ainsi que dans des zones urbaines très denses. Il colonise toutes sortes de récipients et réservoirs artificiels disponibles en milieu urbain (vases, pots, fûts, bidons, rigoles, gouttières, terrasses sur plots...). 

Voici quelques conseils pour éviter sa prolifération :

 En priorité, il est indispensable d'éliminer les eaux stagnantes, chez soi et autour de chez soi (jardin, balcon, etc.) où se multiplient les moustiques (ils y pondent leur œufs qui se transforment ensuite en larves). Il faut savoir que les moustiques femelles peuvent pondre jusqu'à 250 oeufs tous les 2 jours. Concrètement, il s'agit de retirer toutes les coupelles des pots de fleurs, de mettre à l'abri tous les objets susceptibles de se remplir d'eau de pluie et de nettoyer une fois par semaine les gouttières, siphons, etc. 

 En parallèle, il faut éviter de se faire piquer par les moustiques tigre. Il est donc conseillé de : porter des vêtements amples et couvrants, d'appliquer sur la peau des répulsifs anti-moustiques, surtout la journée, d'utiliser des diffuseurs d'insecticides à l'intérieur et des serpentins à l'extérieur, de mettre en marche si possible la climatisation, d'utiliser des moustiquaires pour les bébés et femmes enceintes. On peut trouver en pharmacie et parapharmacie une large gamme de répulsifs en spray plus ou moins efficaces. Pour le moustique tigre il faut absolument utiliser un répulsif spécialement formulé (spray Moskito Guard®, spray Zenderm® gamme tropiques, etc.). Demandez conseil en pharmacie. 

Sommaire