Chikungunya et moustique tigre : ce qu'il faut savoir Comment se transmet le virus du chikungunya ?

Le chikungunya est-il contagieux ? Comment s'attrape-t-il ? Quelle est la durée de la période d'incubation ? Réponses.

Parce qu'une épidémie de chikungunya pourrait démarrer très vite en France métropolitaine, il est indispensable de connaître les bons gestes pour se protéger du moustique tigre. Rappelons que le virus du chikungunya ne se transmet ni par contact, ni par les postillons. Pour être contaminé, il faut se faire piquer par un moustique tigre infesté. Autrement dit, un moustique tigre porteur du virus après qu'il ait piqué une personne malade.

Le docteur Harold Noël, épidémiologiste à l'Institut de veille sanitaire (InVS) explique comment les autorités vont s'organiser pour freiner l'épidémie.

"Une action de lutte anti-vectorielle sera mise en place dans le but de contrôler la transmission du virus. Concrètement, il s'agira dans un premier temps de mener des enquêtes entomologiques : interroger les personnes susceptibles d'être en contact avec la personne infestée pendant la période où celle-ci était contagieuse dans un rayon de 200 m où le moustique a pu se déplacer. Ensuite, il faudra mener des opérations insecticides contre les moustiques dans les zones à risque."  Lire son interview complète

Voici ce qu'il faut retenir :

 Période d'incubation : il faut 4 à 7 jours pour que les symptômes du chinkungunya apparaissent chez la personne contaminée par le moustique.

 Durée de contagion : pendant au moins 1 semaine après l'apparition des symptômes, la personne malade peut contaminer un autre moustique sain si elle se fait piquer. Pendant cette période il faut éviter qu'une personne malade ne se fasse piquer et transmette ainsi le virus à d'autres moustiques. Ceci dans le but d'empêcher qu'un cycle de transmission virale se développe dans l'entourage des malades.  

Sommaire