"Préférez les biberons en verre à ceux en plastique" "Pour les cosmétiques pour enfants, le label Cosmébio est une valeur sûre"

J'ai lu un papier sur une étude réalisée dans une dizaine de crèches, qui montrait que les enfants qui y séjournent sont exposés à des substances toxiques genre benzène, etc. Qu'en est-il exactement? Quelle dangerosité réelle?

Cette étude n'est certainement pas la première, loin de là. L'Observatoire de la qualité de l'air intérieur avait déjà mis en évidence des taux élevés de formaldéhyde dans un nombre très important de crèches, maternelles et écoles élémentaires. Las ! Cela fait plus de 4 ans et rien n'a été fait à ce jour. Le formaldéhyde est une substance classée cancérigène par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) depuis 2004. Or ce composé organique volatile est massivement présent dans ces lieux accueillant les enfants. On le retrouve notamment dans les bois aggloméré (petites tables, casiers, vernis etc.) et dans les produits ménagers, utilisés également dans ces lieux. Quant à sa toxicité, outre son classement cancérogène, à exposition constante, il peut causer une irritation de l'ensemble des muqueuses (nasales, yeux, gorge, etc.).  Il est au cœur d'études scientifiques internationales dont toutes sont d'accord pour dire que le formaldéhyde est responsable de l'augmentation du nombre de cas d'asthme infantile (multiplié par deux au cours des 20 dernières années).
En ce qui concerne le benzène, c'est une substance hautement cancérigène mais là, en revanche, sa présence est liée à la proximité de la circulation automobile.

 

Il y a de plus en plus de produits cosmétiques pour les tout petits bébés (crèmes, shampoings, gels...) : quels sont vos conseils pour bien les choisir ?
Hélas ! Il y en a de plus en plus ! Là est le problème. Pour les choisir, le label Cosmébio est une valeur sûre (le cahier des charges exclut les parabènes, le phénoxyéthanol, et toutes autres "bonnes" choses de ce genre (je vous renvoie à mon bouquin, un chapitre entier dessus).

 

Quelles sont les principales sources de pollution dans nos intérieurs ?
L
es principales sources à l'intérieur sont le formaldéhyde, le bois aggloméré, les produits ménagers sans parler de ces diffuseurs d'ambiance. Ils disent d'ailleurs, au dos de ces produits à "n'utiliser que dans des lieux bien aérés" ou encore "bien aérer après utilisation".
Donc la règle d'or, quel que soit votre intérieur : aérer, minimum 15 minutes matin et soir, en grand.

Quand on fait le ménage à la maison, on devrait éloigner nos enfants ?Quand on fait le ménage avec les enfants, il ne suffit pas de simplement les éloigner pusique ces produits subsistent dans l'atmosphère intérieure plus de 4 heures parfois. Pour limiter la pollution, il vaut mieux utiliser des choses toutes simples, pas chères et surtout aussi efficaces : vinaigre blanc, bicarbonate de soude (pour décrasser la baignoire rien de tel)... En plus, c'est bon pour tout le monde, y compris pour nos eaux usagées (que nous boirons après traitement, de toute façon).

Sommaire