Cancer : un demi-million de nouveaux cas par an à cause du surpoids

L'OMS estime que l'excès de poids est devenu un risque majeur de cancer. Surpoids et obésité seraient en effet responsables de 3,6 % des nouveaux cas de cancers adultes en 2012.

Cancer : un demi-million de nouveaux cas par an à cause du surpoids
© kwanchaichaiudom - Fotolia.com

L'influence du surpoids sur le cancer est peut-être plus importante qu'on ne le pense. Selon une étude publiée jeudi dans la revue médicale The Lancet Oncology, 481 000 nouveaux cas de cancers ont été attribués au surpoids et à l'obésité en 2012, soit une part de 3,6 % de l'ensemble des cas. Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l'OMS, qui a mené cette étude, estime donc qu'ils sont devenus des facteurs de risque majeurs du cancer.

Les pays riches les plus impactés. Les cas de cancer causés par le surpoids et l'obésité sont plus nombreux dans les pays développés (81 % des nouveaux cas) détaille l'étude qui s'appuie sur des données recueillies dans 184 pays. Et c'est en Amérique du Nord que l'excès de poids cause le plus grand nombre de cancers (soit un quart de l'ensemble des cas de cancers dans le monde !), suivie par l'Europe et tout particulièrement l'Europe de l'Est (6,5 % des nouveaux cas). A contrario, et sans surprise, très peu de cancers sont liés au surpoids dans les pays d'Afrique.

Les femmes, bien plus touchées par les cancers liés à l'obésité. Pour quantifier l'excès de poids, les auteurs de l'étude ont utilisé l'indice de masse corporelle (IMC) dont le calcul s'obtient en divisant le poids par la taille au carré. Chez les hommes, l'excès de poids est responsable de 1,9 % (136 000) des nouveaux cas de cancers en 2012 mais de 5,4 % des cas (soit 345 000) chez les femmes. L'étude pointe donc que cette relation entre cancer et obésité touche plus les femmes que les hommes, en grande partie à cause des cancers de l'endomètre (muqueuse de l'utérus) et des cancers du sein après la ménopause. "Par exemple, pour le cancer du sein, qui est le cancer féminin le plus fréquent dans le monde, l'étude suggère que 10 % des cas auraient pu être évités grâce à une surveillance du poids", explique le Dr Mélina Arnold, l'une des auteurs de l'étude. Chez les femmes en surpoids, les cancers de l'endomètre, du colon et du sein représentent les trois quarts des cas de cancers. Chez les hommes en surpoids, les cancers du rein et du colon comptent pour deux-tiers (66 %). "Ces résultats inquiétants soulignent le fait qu'il est crucial de maintenir un poids sain afin de prévenir des cancers aussi fréquents", explique le Dr Kate Allen, directrice exécutive en charge de la Science et des Affaires publiques au Fonds International de Recherche sur le Cancer.  

Combattre le surpoids pour combattre le cancer. La prévention du surpoids et de l'obésité pourrait donc présenter un levier supplémentaire pour diminuer le fléau mondial qu'est le cancer. Selon les auteurs, un quart des cancers attribuables au surpoids dans le monde (soit 118 000 cas) pourraient ainsi être évités si les populations faisaient attention à leur ligne. 

Selon l'OMS, le nombre de cas d'obésité a doublé depuis 1980. Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus, parmi lesquelles plus de 200 millions d'hommes et près 300 millions de femmes sont obèses.

Lire aussi