Bisphénol A : ce qu'il faut savoir Bisphénol A : c'est quoi ? Où le trouve-t-on ?

Le bisphénol A est une substance chimique de synthèse utilisée depuis plus de 50 ans. Il entre dans la composition des plastiques et des résines époxydes.

En réalité, le bisphénol A entre dans la composition d'une grande diversité de produits. Les amalgames dentaires contiennent par exemple des résines. De nombreux articles du quotidien sont susceptibles de contenir du bisphénol A : articles de sport, appareils électroménagers, CD, lunettes...

Mais on trouve surtout le bisphénol A dans le polycarbonate, un plastique rigide et difficilement cassable, utilisé entre autres dans les contenants alimentaires, comme les bouteilles en plastique, les bouilloires, les carafes, les bonbonnes à eau ou encore la vaisselle. Quant aux résines, elles entrent dans la composition de revêtements et de films de protection, que l'on trouve dans les canalisations d'eau potable, mais aussi à l'intérieur des canettes, des boîtes de conserve ou encore des cuves à vin. En effet, elles servent à préserver le goût des aliments et à les protéger d'une contamination microbiologique. Le problème, c'est que le bisphénol peut alors migrer en petite quantité dans ces aliments et boissons. L'alimentation contribue d'ailleurs à plus de 80 % de l'exposition de la population par le bisphénol A.

Sources d'exposition alimentaire au BPA
SourceContribution à l'exposition
Source : Anses, 2013.
Produits conditionnés en boîtes de conserve50 %
Viandes, abats, charcuteries17 %
Produits de la mer1 à 3 %

Assiettes, tasses... Il y a quelques années, la plupart des récipients en plastique contenaient du bisphénol A. Ce n'est qu'en janvier 2011 que la commission européenne décide de bannir son utilisation dans les biberons en plastique. Peu après, en 2012, la France vote une loi qui élargit l'interdiction de la fabrication et de la mise sur le marché de tout conditionnement à vocation alimentaire contenant du bisphénol A. Aussi, il n'existe plus de contenants alimentaires pour nourrissons et enfants en bas âge contenant du BPA. Cette suspension sera étendue à l'ensemble des conditionnements alimentaires au 1er janvier 2015.

Tickets de caisse et reçus de cartes bancaires sous surveillance. La manipulation des papiers thermiques poserait également problème. Selon l'Agence européenne de l'alimentation (EFSA), il s'agit de la 2e source la plus importante d'exposition au bisphénol A après l'alimentation. 

Sommaire