De l'aspirine pour éviter le cancer ?

Pour réduire les risques de cancer, il faudrait prendre une aspirine par jour passé la cinquantaine, d'après une étude britannique.

De l'aspirine pour éviter le cancer ?
© Fotolia

Une aspirine journalière pour éviter le cancer ? Une simplicité peu croyable pour bon nombre de personnes ! Cette information a été relayée mercredi 6 août en Angleterre, après le résultat d'une étude de l'Université Queen Mary de Londres. 75 mg du médicament, pris au jour le jour, sauverait 130 000 vies sur 20 ans.
Après 200 essais cliniques, les chercheurs ont réussi à prouver que l'aspirine diminuait les risques de développement des cellules cancéreuses. Ou encore, le médicament, connu pour désépaissir le sang, rendait les plaquettes adhésives : les cellules cancéreuses ne peuvent donc pas être transportées et se répandre dans tout le corps. "Cela semble être la chose la plus importante à faire pour réduire le nombre de cancers après le fait d'arrêter de fumer et de réduire l'obésité", a expliqué le Pr Cuzick dans le Guardian.
Cependant, les médecins avertissent sur les risques d'une prise du fameux remède : hémorragies digestives et cérébrales.
Mieux vaut prévenir que guérir : les risques sont moins importants que les résultats positifs relayés par l'étude dans le journal de la Société européenne d'Oncologie. Le directeur de la recherche conseille de prendre 75 mg d'aspirine par jour, sur minimum 5 ans, à partir de 50 ans, en consultant au préalable son médecin traitant.
Les cas de cancer du côlon se réduiraient de 35 %, de l'œsophage et de l'estomac de 30 %. Les cancers fatals diminueraient de 35 à 50 %.

aspirine
L'aspirine contre le cancer ? © Fotolia