Qare lance une plateforme de télémédecine accessible à tous les Français

Gain de temps pour les patients, désengorgement des cabinets médicaux… La télémédecine présente de sérieux atouts pour lutter contre les déserts médicaux.

Qare lance une plateforme de télémédecine accessible à tous les Français
© verbaska - 123 RF

Après un lancement Outre-Manche en avril dernier, Qare arrive sur le territoire Français. Cette nouvelle plateforme de télémédecine propose des vidéo-consultations avec plus de 50 médecins issus de 15 spécialités différentes (médecine générale, dermatologie, orthophonie, kinésithérapie ou encore la gynécologie).

Comment ça marche ?  Pour l'utiliser, il suffit de disposer d'un smartphone, d'une tablette ou d'un ordinateur muni d'une connexion internet. Les patients peuvent alors bénéficier de conseils pour prendre soin de leur santé, et le cas échéant d'une consultation en vidéo, et cela quel que soit le lieu où ils se trouvent (depuis leur domicile, leur lieu de travail, de vacances ou bien en déplacement). Les professionnels de santé peuvent prescrire des médicaments et délivrer des ordonnances. Et si besoin d'organiser une visite à domicile. La traçabilité des actes est réalisée par la rédaction systématique d'un compte-rendu de consultation et les ordonnances sont mises à disposition des patients en temps réel. L'accès sécurisé, permet de prendre en charge "les situations médicales de premier recours en moins de 5 minutes, entre 9h et 23h, 7/7 jours", précise le communiqué de presse.

L'accès à Qare s'effectue via un abonnement mensuel individuel d'une valeur de 29,00 € (49,00 € pour les familles) et les 30 premiers jours sont offerts. L'abonnement donne droit à une utilisation illimitée du service (incluant un nombre illimité de consultations, tous types de spécialités incluses). La durée des vidéo-consultations est adaptée à la situation du patient et n'est pas limitée. Enfin, le patient est libre de résilier son abonnement à tout moment en ligne et ce, sans aucun frais ni préavis.

Compléter l'offre de soins. Un Français sur 2 déclare renoncer à consulter un médecin lorsque survient un problème de santé, par manque de temps ou en raison des longs délais d'attente. "Notre vocation est de contribuer à compléter l'offre de soins actuelle en plus de fournir un accès unique et à l'ensemble des professions de santé grâce à service médical complémentaire à la médecine traditionnelle et qui agit en coordination avec elle. Nous ne souhaitons pas nous substituer à la médecine en cabinet mais simplement offrir à tous les patients de nouvelles possibilités d'accès aux soins", explique Nicolas Wolikow, co-fondateur et CEO de Qare.

Pour découvrir la plateforme, rendez-vous sur www.qare.fr

Lire aussi