Au bureau, faites des pauses auditives !

Discussions, éclats de rire, téléphone… Ce n'est pas toujours facile de se concentrer et de se sentir bien au travail. Voici 10 conseils pour survivre au bruit.

Nombreux sont les Français à être ennuyés par le bruit au travail. En France, 8 personnes sur 10 se disent en effet gênées par le bruit et les nuisances sonores sur leur poste de travail, selon une enquête réalisée par l'association JNA à l'occasion de la campagne Journée nationale de l'audition 2016. Tous les secteurs d'activités sont concernés. Les open spaces et les plateformes d'appels téléphoniques sont particulièrement pointés du doigt. C'est ainsi important d'instaurer des règles de vie commune pour que chacun se sente au mieux, mais parfois cela ne suffit pas. Il faut alors avoir recours à de petites astuces pour se protéger des nuisances sonores.

Et pour cause, le fait de solliciter en permanence ses oreilles génère un stress pour l'organisme. Maux de tête, irritabilité, lassitude... Nombreux sont les signes de fatigue auditive. Pour éviter d'y être confronté, il est essentiel de savoir faire quotidiennement des pauses auditives, c'est-à-dire de s'isoler pour être parfaitement au calme ou tout du moins de solliciter dans une moindre mesure ses oreilles. Si cela est plus facile à mettre en œuvre chez soi, c'est toutefois également possible de le faire au travail. Promenade dans un parc à l'heure du déjeuner, isolement dans une salle de réunion inoccupée pour terminer un dossier... Il ne faut pas hésiter à ruser ! L'association JNA estime dans son "Petit guide de survie au bruit et au stress au travail" que ces temps doivent être au moins équivalents aux temps d'exposition sonore. Pour se protéger des nuisances sonores et prendre soin de soi, découvrez nos 10 conseils de survie au bruit au travail.

Petit guide de survie au bruit et au stress au travail, de l'Association JNA aux éditions Josette Lyon.

Lire aussi