Hospitalisation, vaccins, tabac... Qu'est-ce qui change en 2018 ?

Coût de l'hospitalisation, allocations, vaccins, tabac et taxe soda... On fait le point sur les changements prévus dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. 

Hospitalisation, vaccins, tabac... Qu'est-ce qui change en 2018 ?
© morganka-123rf

Afin de réduire le déficit de 3 milliards d'euros, les députés ont examiné la semaine dernière le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018, dont le texte avait été présenté fin septembre par la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn. Certaines mesures devraient toutefois encore évoluer puisque plus de 1130 amendements ont été déposés. En attendant d'avoir un bilan définitif, voici les changements apportés dans le domaine de la santé.

L'allocation aux adultes handicapés revalorisée. Plus de 900 000 personnes seraient concernées par cette hausse d'un montant mensuel de 49 euros, qui atteindra ensuite 90 euros. Il faudra néanmoins attendre un an avant la première augmentation en novembre 2018, tandis que la seconde sera effectuée en novembre 2019. L'objectif étant d'atteindre les 900 euros promis pendant la campagne électorale d'Emmanuel Macron. 

L'augmentation du coût de l'hospitalisation. Chaque année en France, près de 12 millions de personnes sont hospitalisées. En 2018, le forfait hospitalier devrait augmenter de deux euros par jour. Excepté pour les femmes en fin de grossesse, les accidents de travail et autres cas particuliers, les frais passeront ainsi de 18 à 20 euros. Cette hausse sera prise en charge par les complémentaires santé, mais 3 millions de personnes ne possèdent pas de mutuelle.

11 vaccins obligatoires pour les enfants. Les bébés nés à partir de janvier 2018 n'auront plus trois vaccins obligatoires comme c'était le cas jusqu'à présent avec la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé que 11 vaccins seraient désormais obligatoires. Il s'agit des vaccins contre l'haemophilius influenzae B, la coqueluche, l'hépatite B, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le méningocoque C et le pneumocoque. Les injections seront intégralement remboursées par la Sécurité sociale. Par ailleurs, même si les parents qui refusent de soumettre leur enfant aux vaccins ne seront pas sanctionnés, ils se verront néanmoins refuser l'inscription dans les collectivités. 

Le paquet de cigarettes à 10 euros. L'augmentation du tabac est bien au programme du projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Le prix du paquet de cigarettes devrait augmenter progressivement pour passer de 7 euros à 10 euros (en 2020). Par conséquent, le prix sera en hausse de un euro dès mars 2018, puis de 50 centimes au mois d'avril et de novembre 2019, et enfin, de 40 centimes supplémentaire en novembre 2020. 

La taxe soda modulée en fonction des boissons. Instaurée en 2013, la taxe soda a pour objectif de lutter contre l'obésité. Elle sera différente selon le taux de sucre présent dans les boissons. Par conséquent, aucune taxe ne sera appliquée pour les boissons contenant moins de 5 g de sucre pour 100g. Elle s'élèvera en revanche à 2,48 centimes par canette contenant jusqu'à 8 g de sucre, à 4,96 centimes entre 8 et 10 g, et à 7,44 centimes au-delà de 10 g. 

Lire aussi