Moscow Mule, ce cocktail tendance n'est pas sans danger

Les autorités sanitaires de l'Iowa ont pointé du doigt le Moscow Mule, un cocktail à base de vodka, de bière et de jus de citron. Il pourrait en effet provoquer une intoxication alimentaire s'il est siroté dans un contenant en cuivre. Précisions.

Moscow Mule, ce cocktail tendance n'est pas sans danger
© David Kadlec - 123RF

Mojito, Cuba Libre ou Spritz… Les cocktails sont les stars de l'été. Dernière tendance : le Moscow Mule, un mélange de vodka, de jus de citron vert et de bière au gingembre. Toutefois, si cette boisson s'impose sur les cartes des bars, sa consommation ne serait pas sans risques pour la santé. C'est ce que révèle une enquête menée par la Division des boissons alcoolisées de l'Iowa, aux États-Unis. Dans un bulletin d'alerte publié ce 28 juillet, on découvre que ce ne sont ni les ingrédients, ni la teneur en alcool de ce cocktail qui posent problème, mais son contenant. En effet, le Muscow Mule est généralement servi dans une timbale en cuivre qui permet de garder la boisson au frais et de rendre la bière encore plus pétillante. Or, lorsque le cuivre est en contact avec de l'acide citrique ou tout autre aliment acide dont le pH est inférieur à 6, il deviendrait potentiellement dangereux. Un risque néanmoins assez facile à prévenir.

Pas de cuivre pour des liquides acides. Si consommé en faible quantité (moins de 0,9 mg par jour), le cuivre est un oligo-élément essentiel au bon fonctionnement de l'organisme, son ingestion à haute dose peut provoquer une intoxication alimentaire qui se manifeste par des douleurs abdominales, des diarrhées, des vomissements voire une insuffisance hépatique, dans les cas les plus sévères. "En effet, lorsque les surfaces en cuivre ou en alliage de cuivre entrent en contact avec des produits acides comme le vin, les jus de fruits ou le Moscow Mule, dont le pH est bien en dessous de 6, une réaction acido-basique se crée, formant ainsi de l'oxyde de cuivre qui passe dans l'organisme après ingestion", précisent les experts de la Division des boissons alcoolisées dans leur bulletin. Avant de rassurer les adeptes du Moscow Mule et leur conseiller d'utiliser d'autres contenants comme "des tasses en cuivre recouvertes d'une pellicule de nickel ou d'acier inoxydable". Voilà comment siroter son cocktail en toute sécurité (mais avec modération car il contient de l'alcool).

Lire aussi :